mercredi 3 septembre 2008

Le grand pardon...



Découvrez Dabatcha'ZZ!



Eh oui, les temps sont durs pour le Kéké, qui a vu sa number two lui faire son premier faux bon... hmmm erreur de jeunesse politique ou future récidiviste? Pour ma part, je souhaite vivement la deuxième option évidemment !!
La semaine dernière, lors du dernier conseil communautaire de la Canca, il fallait donner son avis... déjà là, on sait que pour certains conseillers de la liste changer d'ère ça relève du mystique mais bon, ne leur ôtons pas leurs éspoirs complètement fous... Ainsi, à la question : Oui ou Non pour la transformation de la CANCA en communauté urbaine, bah la gueuse a osé voter Oui !! Bah alors Fofie?! T'as rien compris!! Fallait une abstention... c'est vrai quoi pas d'opinion, pas d'avis, pas de vote (enfin on s'abstient quoi)... C'est ça le changement !! C'est ça les nouveaux poids lourds de notre opposition...
alors, bah forcément Fofie qui a du faire l'université d'été, en cours accélérés pour comprendre les tenants et aboutissants d'une politique municipale, qui peut-être aussi était présente, elle, le jour de la distribution des cerveaux, bah elle a réfléchi et elle s'est dit qu'elle en avait rien à cirer de faire le jeu de machin ou truc du moment que ça reste celui des administrés... hé... logique !!
En attendant, Godot, le seul qui fait le jeu d'Estrosi en deposant gentiment à ses pieds deux superbes abstentions, bah c'est encore et toujours toi hein... Nan parce que faudrait pas nous prendre pour des quiches au lait caillé de brebis égarées quand même !! L'opposition c'est pas dire non quand l'autre dit oui, juste pour faire... opposition !! Hey le pingoin, c'est pas ça ton rôle !!
Alors dans Nice Matin on peut lire la prose toujours aussi prolixe et farineuse du sieur... je cite (prce que c'est trop trop beau !!) ; "C'est une personnalité issue de la société civile, elle n'est pas encartée PS (bah ouais logique) et peut donc avoir une autre vision sur certains dossiers" mouhahaha le gueux !! Moralité Sophie est une débile mentale qui ne capte rien à rien, elle fait pas partie, ou très peu hein, de notre clan mafieux et donc elle sait pas qu'il faut nous laisser faire et surtout fermer sa bouche et nous suivre les yeux fermés... Mais dans son immense mansuétude, le Chef Kéké il lui donne le droit d'avoir des visions "autres" sur certains dossiers (pas tous?) Ah qu'il est grandiose quand même hein... mais c'est pas fini... "Elle reste dans notre groupe et a toujours notre confiance", bah tiens, tu crois que tu vas te débarrasser de tout le monde sur un simple claquement de doigt le truffon? Oh mais suis-je bête ce n'est pas pour ça qu'il parle de confiance... c'est parce qu'il fait dans son froc à l'idée qu'elle réponde aux appels de la sirène Estrosi (vlà la sirène mouarf). C'est beau le grand pardon...
Il y avait les prêtres défroqués, bah nous à Nice on aura les vice-présidents, 1er secrétaire machin truc défroqués... On est très novateurs... voui !!


6 commentaires:

claudio a dit…

J'aime beaucoup ces tons de rentrée, griffes sorties.

Sijavéssu a dit…

Merci Claudio, très contente que ça te plaise...

Dominique a dit…

"Faudrait pas nous prendre pour des quiches au lait caillé de brebis égarées..."

Comment trouves-tu des expressions pareilles ? Je me suis esclaffée en lisant ça !!

Sijavéssu a dit…

à la vérité... je n'en ai aucune idée Doms !! ça vient comme ça, ça ne me demande même pas mon avis !!

lésanémoi a dit…

C'est un régal à lire; d'autant que ce n'est pas dans ma "culture". Chez moi, c'est plus " la mule et le sabot".
Et je ne peux m'empêcher de faire la bise aux dames.
Mais j'apprends, j'apprends.

Sijavéssu a dit…

c'est une des choses que j'apprécie beaucoup chez toi Lésanétoi, ton ouverture d'esprit !!
Pas facile de croiser des "de ta génération" qui acceptent qu'une "merdeuse" puisse leur en redire... question d'orgueil, d'humilité mais surtout de désir d'aller plus loin... en fait ceux qui ne comprennent pas ça ne comprennent pas qu'il est question d'échange et non de surenchère, de concurrence à la noix ou je ne sais quoi d'autre... ouais, une grande humilité... c'est là la liberté selon moi... quand on est capable de se détacher de nos chaines quelles qu'elles soient...
voilà c'était le quart d'heure philo de derrière les fagots :)