lundi 30 juin 2008

Lily Sweet Home...

Je ne pensais pas le finir ce soir eh bien si !! ça y est, le montage est en dll, direct par blogspot, sans pub, rien... au détriment de la qualité certes, mais faut savoir hein...
Pour ceux que la pub ne dérange pas, la vidéo arrive, format et qualité, rien à voir... héhé...
Allez, suite et fin de nos aventures dominicales à Contes...
Au fait Xian, si j'ai bien compris, c'est Lola (la mum) et Quilina (la fille)? non? (j'avais cru Lily moi)


video

Blachon



Parce que je l'adore, que je n'ai pas eu le temps de faire un post en fevrier et que je n'aurai pas le temps d'en faire un "sérieux" avant un bon moment... alors...









mercredi 25 juin 2008

Lola Sweet Home


voilà, voilà... bon c'est vrai peut mieux faire, mais je voulais qu'il soit vite en ligne, donc moins de temps, forcément...
à suivre, un petit montage photo, parce qu'il y en a eu tellement de sympas de prises, j'ia pas u (ni voulu) les mettre sur la vidéo). Voilà vous savez tout...
AlleZ stop le bla bla, les images...
A toutes fins utiles, je vous rappelle, qu'une @!£$%&@!! page de pub tape l'incrust avec le serveur qui heberge mes vidéos... donc, je redonne la manip, c'est chiant, je sais, mais je n'y peux absolumlment rien, sinon évidemment, elle aurait déjà viré la pub... :))
donc cliquez une 1ère fois pour voir la vidéo, une fenêtre intempestive s'ouvre, fermez la, puis cliquez à nouveau pour voir la vidéo, là c'est bon...

dimanche 22 juin 2008

W-E St Xian...




Découvrez Depeche Mode!



Le maitre des lieux nous a reçu en grandes pompes... merci Xian pour ton accueil et ton sourire !!
quelques photos en avant première... en attendant le film... héhé, comment je vous tiens en haleine hein... :))
je ne les ai pas retouchées, alors zénitude totale siouplé... cliquez sur les clichés pour les agrandir...

Le maitre des lieux es barbecue...

'tite Camillotte ou la vengeance de l'arrosoir...



mention spéciale pour Julie Vai, la petite fille (6 ans 1/2) en débardeur vert...

jeudi 19 juin 2008

Vol au dessus d'un nid de co...




Découvrez Téléphone!


un souci?

on peut t'aider tu sais... faut pas rester comme ça...

Dans la famille des bubons chromatiques à plusieurs octaves je voudrais le 1er fédéral... bonne pioche !!
il a pas l'air comme ça avec ses airs de cacatoès dépressif qui n'en fini pas de se défenestrer du rez-de-chaussé le baron local, mais c'est qu'il en fait du dégât le mainate mal apprivoisé... y défèque à tout va et nous englue de sa fiente virale au possible que même une mouche amatrice, de surcroit boulimique, fuirait... Le problème c'est qu'il commence sérieusement à gaver les oies blanches à systématiquement dépasser les bornes des limites le Morice !! ouais, c'est chouette Morice pour un mainate cacatoès, je trouve aussi...
Nan mais sérieusement... que font ceux qui ont l'infini plaisir jubilatoire et transcendant de le supporter régulièrement, voire quasi tous les jours? ils n'ont quand même pas TOUS un QI négatif comme lui... si? on va pas nous faire croire que PERSONNE dans son entourage ne voit que cet oiseau a de sérieux ennuis qui relèvent de l'intervention spécialisée !! Normalement, quand un individu, quelle que soit l'espèce, se met à bouffer les siens, on intervient !! ça s'appelle la préservation du genre (et là en l'occurrence du nombre aussi, peut-être)... il n'y a que quelques rares cas ou la phagocytation violente et injuste est tolérée c'est notamment le cas de la veuve noire ou de la mante religieuse... pas très catho quand même...
Bref, le papillon d'une nuit (vous savez les gros gris tout beurk là...) a fait sa chrysalide à la fédé, il y prend racine, et met bien trop de temps à se bruler les ailes... en attendant, il bouffe tout sur son passage le pacman... dernière prouesse en date, s'en prendre à une personne aussi adorable qu'Ange !! là, il est carrément parti au pays de neuneuland le fédéré et à mon avis l'est pas prêt d'en revenir parce qu'il s'éclate comme un p'tit fou... Mais une fois de plus, il a suffit que ce bigorneau (cuit) aille pleurer au PS pour qu'on lui donne raison... moralité, Ange ne fait plus partie du service de sécurité du congrès annuel du PS ni de l'université d'été... pourquoi? parce qu'il a osé soutenir, sans même être dans la liste, il a juste eu l'outrecuidance d'être en accord avec les idées et le programme d'un DISSIDENT... bouh... le vilain mot... bientôt ça va devenir une insulte... espèce de dissident va !! je porte plainte pour insulte !!!!
Bande de clochards que vous êtes... et j'imagine la petite chose infâme et informe qui doit se marrer, persuadée de réussir dans son insatiable désir de vengeance aliénée... sombre vermine rampante qui bouffe à la gamelle putride de sa fange intellectuelle... et c'est peu dire... mais à mon tour de sourire benoitement à l'idée du Gargamel qui a été récupéré... mouarf mouarf... profitez-en bien... ça ne va pas durer...
Ange, crois moi, tu n'as rien perdu... eux par contre... ils n'ont pas encore idée des abysses qui les attendent... patience...

mardi 17 juin 2008

Licence Kho-Lanta - OUT




Découvrez Apoptygma Berzerk!




à l'automne dernier je relatais mes péripéties universitaires et la difficulté d'intégrer un cursus... j'étais encore bien loin de la réalité... Le pire en fait ce sont les périodes de partiels... et là j'avoue que le département et la fac dans sa totalité se surpassent !!
Tout d'abord, à la fin du second semestre on vous annonce que vous n'aurez pas vos notes de partiels de mai avant la session de rattrapage de janvier... j'explique... en janvier il y a une première session d'examens... puis il y a la première session de mai... le tout forme l'année, 1er et 2ème semestre... pour la valider (l'année) il faut que la moyenne des 2 semestres soit égale ou supérieure à 10/20... ensuite il y a donc les sessions de rattrapage, 1er et 2ème semestre qui ont lieu en juin on va dire... donc, avant la 1ère session de mai, on nous annonce benoitement qu'on ne connaitra pas nos notes avant les 1ers rattrapages... moralité, vous devez repasser TOUTES les matières que vous avez foirées au 1er semestre AU CAS OU... admettons que j'ai 9/20 au premier semestre, et 11 au 2ème... j'ai mon année... bah je me tape quand même les rattrapages... au cas ou... et là où ça devient franchement rock'n'roll c'est quand on reçoit enfin les procès verbaux (pv) qui récapitulent nos notes... en l'an 2000 on avait annoncé un bug planétaire... bah en fait c'était faux... le bug, c'est ici, là, dans NOTRE fac qu'il s'est concentré... on découvre avec une joie sans faille des notes qui disparaissent comme après le passage d'un Copperfield à l'humour douteux... résultat on se retrouve à devoir passer des examens déjà acquis... voui...
pas plus tard que hier matin, 8.00 je me retrouve en amphi à repasser 3 matières qui forment un partiel alors que j'ai déjà validé le truc... seulement voilà, à la place de ma note j'ai une bulle d'un oval parfait à faire pâmer d'envie un spirographe... à 11.00, APRES le dit partiel (parce que évidemment impossible même avec la meilleure des volontés et la plus fervente des fois, de régler le problème AVANT) je me rends au bureau d'anglais (où les secrétaires ont franchement été super adorables... ça change de l'an dernier) et là vas-y qu'on part pour un safari feuilles d'exam pour prouver que oui je l'ai bien fait, que oui j'ai bien une note (bah oui ça pourrait bugguer là aussi) et que oui je l'ai bien réussi... après faut attendre... voui... qu'on fasse la rectif, qu'elle prenne ses petites jambes pour aller de bureau en bureau et arriver, on ne sait quand, sur mon relevé de notes... mais le pire... c'est que l'exam d'hier matin... bah il sert doublement à rien, parce que même si ma note est supérieure au 1er jet, bah elle ne sera pas comptabilisée... et comme un bonheur n'arrive jamais seul, elle fait partie d'une moyenne de 2 notes (avec le russe) qui du coup se trouve divisé par 2 et donc forcément en dessous de la moyenne, donc à repasser lui aussi alors qu'il est acquis lui aussi... c'est pas beau la vie? et pas moyen d'avoir une attestation, un truc je sais pas moi, du parchemin végétal marbré en filigrane prouvant que j'ai bien une note et surtout que j'ai PAS à repasser ces satanés partiels...
mais ce n'est pas tout !!
bah oui, on s'ennuierait sinon...
aujourd'hui portugais... oral... ok... j'arrive et j'apprends qu'il n'y a pas d'oral pour les "niveau 1"... ah? et pourquoi il y en avait un au 1er semestre? blblblblbl... on sait pas... ah... direction département de portuguêsh... là aussi, une directrice super sympa me dit que je n'existe pas dans son fichier... tout va bien...
le code de mon module (exam)...? yéchépâ...
nan parce que seuls les LL8PO45 ont langue écrite sans oral...
ah...? bah voilà... donc c'est ça mon code...
nan !!
ah?
ça ne peut pas être ça car ce code est incompatible avec les LEA...
bien sur...
Donc rdv demain au dept de portugais pour tenter de régler le truc... et comme ça ne suffisait pas, ma note d'option a elle aussi disparu et bien sur, comme chaque fois elle s'est métamorphosée en un majestueux ZERO elle aussi... et un zéro en option, je vous jure que ça fait mal à la moyenne générale... donc, là aussi, demain rdv au dept d'espagnol pour régler le "détail"...
Sans oublier mon cher directeur de département qui a tout simplement zappé de me noter... et vas-y 2 zéros supplémentaires... bah oui j'en manquais... que s'est-il passé me demande t'il? bougez pas, je vais trouver la réponse !!
Bref, vous l'aurez compris, en période de partiels on passe plus de temps dans les divers départements, à faire la connaissance des secrétaires, qu'en amphi à passer les exams... quoi que... nan ça doit s'équivaloir en fait...
Mais le pire reste encore à venir... et là c'est beaucoup moins fun... ça ne sera d'ailleurs pas un post en catégorie je2soçail_ti mais gros, gros, très gros Kou2Yeul...

vendredi 13 juin 2008

Larmes de trèfles...









Erin a préféré rester dans l'Eire de son temps, l'émeraude sauvageonne a terni son éclat l'espace d'un NON... Non au traité de Lisbonne... C'est pourtant depuis son entrée dans la Communauté Européenne qu'elle a pu enfin se sortir de son marasme économique et arriver en tête des pays européens les plus dynamiques avec une croissance qui a atteint les 12%...
Le 08 mai 2007, j'annonçais sur ce blog qu'enfin l'Irlande du nord (L'Ulster) et l'Eire étaient enfin réunies, pour de bon... et je n'étais pas peu fière de cette perspective... je me suis dit "ça y est, les choses vont bouger... finie la guerre, la galère, l'horreur pour ce petit pays qui m'est si fragile après tant de sévices reçus..."


Mais c'est qu'il en a encore des pas de Poucet à faire mon lutin pour devenir un géant, même un petit géant...
Et l'actualité vient de montrer qu'il s'emmêle les pinceaux dans ses entrechats, et se vautre lamentablement dans un moment aussi important... celui de la reprise de l'équilibre... quel dommage...
Vous l'aurez compris, l'Irlande étant un pays qui me tient particulièrement à cœur, j'en suis d'autant plus déçue...
Le trèfle reste l'emblème du pays, mais il finira par flétrir même sur le drapeau sans l'engrais de l'Europe...
Mary McAleese, ramassez donc les cartes de la diaspora irlandaise, prenez exemple sur Ian Paisley, mettez donc dans votre bigoterie un peu de ce vin d'église qui vous colle tant au palet et... chantez plus fort que le monde vous entende, jurez à mort l'insolente et aimez plus fort comme aimait Bobby Sands!!

petit jeu: dans ce champs se trouve le prénom de 2 personnages célèbres... lesquels?


mercredi 11 juin 2008

Foot in Love










Pour les amoureux, passionnées ou simples curieux, je renvoie la balle à un spécialiste, passionné qui plus est... de la "chôse"... ouais !! je fais dans la revente au détail... et d'occas en plus... mais justement !! bonnes occas, belles prestations... toujours avec notre mangeur patenté de socca...
Alors, amis footeux c'est par là que ça se passe... 4 posts d'analyse, coup de yeul et/ou d'humeur, sous la plume du Bilou pour le coup bien motivé et inspiré...
Au passage merci ma quiche royale aromatisée tartiflette, voilà comment on fait un post avec du vent :))

dimanche 8 juin 2008

Omerta, la ferme !!

Suite et fin (peut-être) du post précédent...

Bon allez, on prend les paris? combien de jours sans un "allemanisme"?
moi je dis max 15j...

Allez un p'tit montage (une saleté de pub pour un truc de poker tape l'incruste à chaque fois, faut fermer la fenêtre qui s'ouvre après avoir cliqué sur lecture et re-cliquer sur lecture...) c'est pas ma faute... tiens, ça me rappelle quelque chose...

samedi 7 juin 2008

Il était où le Youki?











Journée chargée oggi... dans le désordre, XIème rencontre d'art singulier, manif et dernière repet' avant le grand soir de Lydia, ma petite danseuse flamenco de Mr&Mrs Jones !!


J'en imagine déjà certains la bave aux lèvres, les canines s'allongeant attendant impatiemment ce que mon imagination fertilisée au botox transgénique va encore inventer concernant l'un de ces évènements... hmm... bande de gloutons insatiables !!
Mais vous avez raison!! il y a en effet, un petit passage de ma journée qui mérite l'insigne honneur de mon attention toute particulière...
Et c'est la XIème rencontre... nan, bon allez j'déconne... c'est bien sur la manif... au passage, je savais pas qu'il existait des manif statiques... bah maintenant je sais...
Ce qui a attiré mon attention c'est les personnes ABSENTES... bah oui... il y a quelques jours, les adhérents (ceux qui n'ont pas pêché par excès de confiance envers la dissidence, ceux que la fédé ne sait pas qu'ils ont pêché, bref leur listing quoi...) reçoivent un mail leur demandant de rejoindre les groupes et associations de soutien pour l'égalité des femmes & des hommes, en signe de revendication contre la décision prise récemment par le TGI de Lille...
En toute logique, les militants qui adorent voir leurs chefs suprêmes, surtout ceux de la fédé (bah ouais, y z'ont le post-it sur le front, ça l'fait tout de suite plus...) viennent en masse (plus ou moins) et on assiste au ballet des embrassades, accolades et autres "papouillages" de rigueur...
Bah là certains ont du être sévèrement déçus hein... y avait pas le kéké... il était où le kéké? hein? il était caché où le Kéké à sa fédé? bah il était à une autre manif ultra giga mega importante, loin, très loin de celle mettant en cause une jeune fille à l'hymen coupable au point de voir son mariage annulé par le TGI de Lille... Oh mais je vois déjà les promptes réactions... ouiii il y avait Matringe &Co... bah voui... une boulette par semaine ça suffit hein... un petit coucou perso en passant à Marie-Luz (Les Verts) pour qui les temps doivent être bien durs... l'est loin la belle époque de l'opposition Mottard hein...
Bref, en 7 jours, notre 1er vice (c'est le seul mot qui lui colle bien à la peau tiens) secrétaire machin truc, il nous a fait l'honneur de sa visite au forum LGBT sans sortir un seul kopeck de sa poche ouatée d'oursins, merci CAMARADE !! il a snobée la pièce de l'association Entre'L (qui elle paye bien ses cotisations par contre), il a envoyé une lettre dont même Staline aurait rougi (tellement l'est débile) et après avoir convié "ses" militants au banquet de la fraternité il est allé voir ailleurs s'il y était... trop fort le kéké, là j'avoue, trop puissant !!
cotisons nous !!!!!!

Une idéologie en berne, des idées flatulentes, des projets qui ne servent que ses ambitions perso, c'est sur le PS06 est en bonne voie... bientôt il ne restera plus QUE le bureau... et même là, y trouveront le moyen de se faire des plans de j'arnaque à qui aura une parcelle de petit pouvoir... c'est beau le socialisme... ça fait rêver rien que d'y penser...
Il y a un dicton que j'aime beaucoup qui dit "Vis tes rêves, ne rêves pas ta vie !!", bah voilà, tu en rêvais, le PS 06 l'a fait... "rêve ton socialisme, ne socialises pas tes rêves !!"

Tiens le Youki, je te fais un cadeau !! Un dreamcatcher !! Tu feras de jolis rêves aux couleurs de l'arc en ciel.... LGBT... oops... ah ben ça alors, c'est une sacrée coïncidence !! To-ta-le-ment fortuite, évidemment !!

jeudi 5 juin 2008

My Pledge Of Allegiance




free music





On a connu le "Temple du Soleil" comme modèle de secte, puis "l'église de scientologie" et bah maintenant ici, chez nous, on a le bivouac lunaire changer d'ère... ouais, ça le fait carrément moins... mais bon, en même temps faut voir la carrure du chef gourou aussi hein... mais le pire c'est que lui doit prendre sa tente (un marabout forcément !!) pour un panthéon... les emblèmes sont un pendule et un origami non? puissante la symbolique?
Alors pendant les réunions du grand conseil, là où on retrouve toutes les éminences grises... mais vraiment... grises... se prennent toutes les décisions importantes... comme il y a pas mal de monde, que chacun y va de sa petite idée génialissime, pour mettre tout le monde d'accord, chacun met son idée lumineuse sur un petit morceau de papier, plié en 4 et déposé ensuite dans un chapeau... après? le hasard fait le reste... une main (innocente) pioche... et la dernière idée mirobolante qui est sortie de la boite de Pandore, c'est une lettre !! une magnifique lettre que si elle était écrite sur du parchemin on croirait qu'elle date de Louis XIV... et qu'est-ce qu'elle dit cette lettre? bah elle demande tout simplement aux militants du PS, qui n'ont pas été exclus durant les dernières municipales pour cause de crime de lèse majesté... ouais !! ne pas être d'accord avec Kéké-gourou est devenu illégal !! Et donc, pour continuer d'être militant au PS, bah faut prêter allégeance au sire... rien que ça... et dénoncer les agissements de Patrick Mottard... bouh, pas beau, vilain Mottard qu'a pas voulu suivre le chef moot-moot !! po bien !! c'est fou hein quand même... à ta place je m'inquièterais Patrick, un tel acharnement sur ta personne ça relève du fanatisme hein... en fait les affiches qui disparaissent pendant les campagnes c'est pas du vandalisme, c'est un autre "isme"... c'est pour le musée perso du Kéké, qui les colle dans sa chambre... Bon... mais revenons à cette lettre là... parce que quand même... y a des trucs qui me chiffonnent un chouia... ça ressemblerait pas un peu à du chantage ça? on te garde si tu fais ceci et cela... nan, parce que j'ai cherché moi bêtement... me suis dit, s'ils font ça, c'est que ça doit figurer dans les statuts du PS... boudiou mais c'est une star en fait Mottard !! bah nan, ça figure pas dans les statuts... pour adhérer au PS, l'est écrit, nulle part, j'ai cherché partout, qu'il faut dénoncer Mottard et reconnaitre Allemand comme gourou suprême... punaise... même Sarko et ses grandes espérances ne vont pas si loin dans le délire... c'est dire !! En fait dans les statuts du PS, il est écrit qu'on y entre "LIBRE"... heu... vraiment? Voici la lettre dans son intégralité...

Photo Pat ou Doms Mottard


Clarification politique (politique? vraiment?) à l'attention des militants des sections sous tutelle Nice Centre et Nice Mangion
Je soussigné, ........................................., militant(e) de la section ...................
............, confirme mon souhait de continuer à adhérer au Parti Socialiste et à y militer avec fidélité et loyauté.

Je condamne la démarche politique initiée par Patrick Mottard au mo
ment des élections municipales de mars 2008 qui a conduit à son exclusion et à celle des militants socialistes qui ont suivi cette dissidence.

Je reconnais comme représentants du Parti Socialiste au Conseil municipal Patrick Allemand et les cinq colistiers socialistes désormais élus au Conseil municipal et je m'engage à soutenir leur action.


Date et signature : Demande unanime du Bureau Fédéral réuni le 19 mai 2008

- Alors, d'abord, l'histoire de la tutelle... je ne savais pas que nous avions enfin réussi le voyage dans le temps... Patrick Allemand oui !! Les mises sous tutelle (sur quel texte s'appuie t'on là? j'ai cherché désespérément le règlement de la fédération PS 06, je ne l'ai pas trouvée... peut-être est-ce dedans... hmm?) alors, les sections Nice Centre et Mangion ont été mises sous tutelle en septembre 2007... or, à ce moment PERSONNE n'avait encore était exclu du PS, pas même le vilain Patrick Mottard... donc, peut-on m'expliquer pourquoi ces tutelles? Ensuite, les personnes désignées comme tuteurs et tutrices... QUE des potes à Allemand, des personnes de la Fédé... pourquoi n'a t'on pas donné ces tutelles à des militants adhérant à ces 2 sections? c'eût été plus logique non? même avec un vote... ooops, mais suis-je bête, un vote vous aurait empêché de faire main basse sur ces sections... bah oui... - ensuite on a cette fabuleuse expression "militer avec fidélité & loyauté"... gni? jusqu'à ce que la mort nous sépare y manque là je crois... nan? A part vous, triste sire, je ne connais personne dans ces deux sections qui ait pu avoir ne serait-ce que l'idée de militer infidèlement et de manière déloyale... - ensuite, c'est là que ça devient rock'n roll... "Je condamne la démarche politique initiée par Patrick Mottard au moment des élections municipales de mars 2008 qui a conduit à son exclusion et à celle des militants socialistes qui ont suivi cette dissidence." mouarf... vous êtes sur de ne pas être collocation dans votre cerveau? Nan mais sérieux... y a eu une rave party dans votre cortex récemment, c'est pas possible...


Condamner le fait que Mottard ait décidé d'être dissident...? De plus, le Mottard en question, il n'est plus au PS depuis décembre, soit 6 mois à présent, et vous continuer de vouloir "condamner"...? il a raison hein... on a bien changé d'ère... on est passé dans une autre dimension sans même s'en rendre compte...

c'est plus de l'acharnement c'est d'la rage là !! C'est vrai que vos mandats de 1er vice président, 1er fédéral, tête de liste dans l'opposition du conseil municipal et conseiller général, ça laisse trop de temps libre... c'est vrai qu'il n'y a pas de combats à mener dans cette ville hein... on a un maire qui se trouve être aussi président du CG, extraordinaire sur lequel on peut se reposer, tout va bien quoi... Je me pose 2 questions sur votre cas vraiment pathologique là... Quand comprendrez-vous qu'il es irréprochable? Ohhhh mais suis-je bête... vous le savez... évidemment... c'est ce qui vous défrise... ok, bon bah pour celle là j'ai la réponse... l'autre now... Jusqu'où allez-vous vous ridiculiser ainsi? nan parce que quand même, va falloir à un moment donné, prendre conscience que vos piètres tentatives sont non seulement d'un débilitant à pleurer mais en plus inoffensives... parce que, vos éructations cyanurées barbe à papa, vos hiéroglyphes bafouillés derrière l'Excalibur d'un appareil devenu camelote et vos hululements d'hallali en terre de Salem, ça vous rend plus insignifiant que vous ne l'être déjà... faites gaffe, la prochaine étape ce sera du domaine de l'infinitésimal...
Vous êtes pitoyable Allemand, j'ai presque de la peine pour vous tellement vous devez être misérable pour en arriver à de telles bassesses... Je suis au PS et votre lettre vous pouvez vous la carrer où je pense... Je continue de militer au PS avec MA bénédiction et votre avis je le conchie !! Vous ne m'inspirez que mépris solide, total et définitif... par conséquent, NON je ne vous reconnais pas la QUALITE de conseiller municipal SOCIALISTE !!


Moi vilain hérétique "allemanesque" patenté, je reconnais Patrick Mottard comme seul et UNIQUE tête de liste, militant, homme politique SOCIALISTE digne de ce nom dont le flambeau que vous avez honteusement subtilisé brûle vos doigts et écrase votre loqueteuse carrure...
allez Tituba... va donc !!


mercredi 4 juin 2008

Les Promesses de Cronenberg




free music



Les Promesses de l'Ombre de David Cronenberg - (nov 2007)

Encore un Cronenberg percutant à souhait !!

Cronenberg fait partie de ces rares réalisateurs à savoir allier qualité et audience... Ce qui m'intéresse le plus, bien sur c'est sa qualité... je crois que j'ai vu toute sa filmo... ah non, pas vu Spider... et chaque fois je suis transportée dans son univers si particulier... à la fois glauque, inquiétant, obscur, dément, irrationnel parfois... il sonde tous les recoins de l'âme humaine avec ses qualités et ses travers les plus honteux... mais aussi condamnables que soient ses personnages, pour certains, il arrive toujours à leur insuffler cette lueur d'humanité à peine perceptible... un artiste... à n'en pas douter... et ses Promesses de l'Ombre (initialement de l'Est mais traduites par Ombre au final) ne dérogent pas à la règle...

Tout d'abord un casting monstrueux, non pas par ses célébrités mais par la qualité de leur prestation !! Tout d'abord, Amin Mueller-Stahl, éminent acteur allemand dans le rôle du père mafieux russe à l'allure d'ourson Cajoline... puis Vincent Cassel, le fils plus rouskiï que nature !! Naomi Watts, la jeune sage-femme transformée en grain de sable dans les rouages du bon fonctionnement mafieux par les fées du cinéma... et enfin, le gigantissime Viggo Mortesen (allez savoir pourquoi cet acteur me fait irrésistiblement penser à l'officier allemand du Silence de la Mer, tel que je me l'étais imaginé en lisant le livre...) en factotum nimbé de lave sous la banquise de son regard... impressive !!

Amin Mueller-Stahl

Cassel & Mortesen

Naomi Watts

L'histoire est somme toute banale... Anna, jeune femme d'origine russe, voit arriver un soir, une jeune fille sur le point d'accoucher... elle met au monde une petite fille mais la mère n'a pu être sauvée... dans son sac à main, Anna trouve est récupère un petit carnet journal intime écrit en russe... elle y trouve la carte de visite d'un restaurant de luxe le Trans-Siberian et décide donc de contacter le propriétaire pour tenter de comprendre la mort de Tatiana, qui avait à peine 14 ans... évidemment elle met le pied dans un engrenage infernal contre lequel elle n'a absolument aucun poids, aucune prise...
On apprend ainsi que dans ce milieu particulier, toute la vie d'un homme, d'où il vient, ce qu'il a vécu etc, peut se lire sur son corps... par les tatouages qu'il porte... un homme sans tatouage n'est pas un homme... il n'est rien !!
Alors, je ne sais pas si c'est parce que je commence à bien cerner le cinéma de Cronenberg mais les tenants et aboutissants de l'histoire ne m'ont pas étonnée... par contre, la réalisation, le traitement là oui... et c'est là que réside le génie timide et dévastateur... quand une histoire ne vous éblouit pas par son prologue mais par son enchainement, ses modes d'avancée, sa progression et même sa chute... pourquoi pas...
Comme toujours chez Cronenberg, sa technique il la maitrise... ambiances oppressantes sans faire suffoquer, lourdes sans être insupportables, glauques et visqueuses sans jamais déraper dans le conventionnel et le facile... Ah il est doué !! Il arrive à placer le spectateur du point de vue de chaque personnage, à tenter de comprendre chaque motivation...



J'en profite pour glisser que le nouveau Night Shyamalan vient de sortir... j'en profite surtout pour m'inquiéter de l'engouement que va encore susciter ce film et de me demander une fois de plus sur quels critères se base la critique pour décider du firmament d'une œuvre... parce que Shyamalan, moi j'adhère carrément pas... le 6ème Sens bof, Signes carrément sans intérêt... je m'attends donc au pire pour Phénomènes... on verra bien...

BA du film





mardi 3 juin 2008

Désir Prudence




free music



Lust Caution () d'Ang Lee (janvier 2008)

Un de ces films qui après l'avoir vu,
vous laisse une sensation mitigée totalement indéfinissable...


En Chine, à Hongkong et Shanghai en particulier, sous l’occupation Japonaise, pendant la Seconde guerre mondiale, une jeune étudiante (Tang Wei dont c'est la 1ère prestation, à retenir cette actrice !!) est recrutée par le chef d’un groupe militant (Wang Lee Hom idem 1ère prestation, c'est surtout un musicien) sous le couvert d'une troupe théâtrale, pour interpréter le rôle de sa vie : séduire un homme de pouvoir (Tony Leung Chiu Wai "In The Mood For Love""2046" et 3 autres Wong Kar-Wai, prix d'interprétation masculine en 2000 à Cannes) qui collabore avec les autorités japonaises et user de sa séduction naturelle pour le démolir. Afin d'entrer dans l'intimité de sa cible, Wong Chia Chi cède mécaniquement sa virginité à l'un des conspirateurs, pour ne pas paraître trop gauche face à l'en­nemi. Puis elle se lie d'amitié avec l'épouse oisive de Yee, se fait passer pour la femme d'un businessman local et s'immisce dans l'entourage de sa proie pour le prendre dans ses rets.

Wang Lee Hom

Tang Wei

Tang Wei & Tony Leung

Naïfs, idéalistes, ce groupe va être brutalement confronté au monde réel et amené à sacrifier bien plus que ce à quoi il était prêt. Trois ans après leur tentative avortée, une occasion de poursuivre leur plan se présente car Yee est maintenant ministre dans le gouvernement collaborationniste de Wang Jingwei (proche de Sun Yat-Sen un certain temps). Ils sont recrutés par les services secrets du Guomindang (KMT - parti populaire). Yee, joué par un Tony Leung au charisme habituel à fleur de pellicule (à l'instar de l'autre Tony Leung d'ailleurs), courtois et raffiné en public, défoule sur Chia Chi ses pulsions dominatrices voire limites SM (ce qui a valu des interdictions de projection à ce film dans certains pays pour cause de scènes de sexe trop "explicites"). Au début méfiant, il se laisse pourtant amadouer par la douceur et l'équanimité de la jeune femme. Cet acteur fétiche de Wong Kar-Wai ("My blueberry Nights" le dernier Kar-Wai) est une véritable bombe de sensualité. Mais cela je l'ai déjà remarqué dans bon nombre de films asiatiques... ils sont passés maitres dans l'art de l'esthétique, je le dis tout le temps... et cet esthétisme va au-delà de la beauté pure et parfaite de leurs prises... le jeu des acteur est tout simplement incroyable !! alors, bon, bien sur, il y a quelques bémols, qu'ils ne mettrons pas longtemps à arranger, surtout la génération des nouveaux réalisateurs... ces bémols sont pour ma part, un coté un peu trop figé dans le jeu, répétitif, et certaines facette du jeu d'acteur leur sont encore "inaccessibles"... Sauf pour Tony Leung qui est un acteur déjà bien aguerri, qui maitrise parfaitement le polymorphisme de son visage... il sait en une seconde passer du sourire ravageur à la plus profonde douleur... c'est impressionnant !!

Tony Leung

ça c'est le coté positif, le négatif vient du réalisateur lui-même en fait...
Ang Lee, souvenez-vous, ce n'est pas vieux, c'est "Le Secret de Brokeback Mountain", mais surtout l'énorme "Raison & Sentiments" (Jane Austin). Et justement, la raison, les sentiments c'est ce qui semble servir de moteur à ce réalisateur capable de très bons films comme de superbes navets blockbusters "Hulk"... Et comme dans Brokeback Mountain, on retrouve les questions et les tourments de l'être humain face à ses sentiments, à sa condition socio-culturelle...
Adapté d'une nouvelle de la romancière chinoise Eileen Chang, ­écrite à la fin des années 60, l'histoire serait authentique; celle en 1939, d'une espionne qui aurait servi ainsi d'appât pour le chef des services secrets des collabos, considéré par le parti nationaliste comme un traître, un certain Ting Mo-ts'un. Pratique typique, de personnages féminins, voués par abnégation à tendre un piège à l'ennemi par le "stratagème de la beauté".
A noter quelques références directes à Alfred Hitchcock, ici une affiche et un passage du film Soupçons, là une scène d'assassinat et une mise en relief des objets comme dans Le Rideau déchiré.

A ceux qui trouvent un côté Shanghai Express dans Lust, Caution, où l'héroïne se livre à des scènes érotiques soi disant, sans précédent dans le cinéma asiatique, je leur dis de retourner à leurs classiques "L'empire des Sens","L'Amant" (avec Tony Leung Kai Fai) par exemple. Le cinéma asiatique est justement un des rares à oser la sensualité très érotique... mais bien sur, ça dérange ou au contraire ça intrigue... et ce sont ces mêmes qui diront que "Le Dernier Tango à Paris" est un chef d'œuvre (avec la même scène)... faudrait savoir hein... ça se rue dans les salles obscures baver devant du "Basic Instinct" et ça se cache les yeux devant un Lust Caution... "cachez cette nudité que je ne saurai voir !!" et puisque voir il faut, est-ce un hasard si l'instinct basique l'emporte sur l'empire des sens? ou n'est-ce que la juste réalité du primaire qui nous habite?

Pour ceux que ça intéresse, la BO est tirée Brahms Intermezzo in A (la) maj. Op. 118 no.2
Le Lion d'or qui a primé ce film à la Mostra de Venise en 2007 a été vivement critiquée, et le président du jury Zhang Yimou ("épouses & concubines""Hero" entre autres) accusé d'avoir favorisé un compatriote... Je ne sais pas si ça valait un Lion d'Or ou pas, mais je sais que c'est un film qui ne m'a pas laissée indifférente...

AlleZ, ça fait longtemps, une petite BA signée Allociné (donc lente à dll)