vendredi 28 mai 2010

L'Euro 2016...


S'il y a UN endroit, UN moment où gauche & droite s'entendent à peu près, c'est bien autour de ce ballon là... Quelles qu'en soient les raisons, sportives, humaines, financières, ou autres... Alors puisque le foot fédère, puisque ça plait aux français et puisque les français sont heureux que l'Euro vienne à eux, alors pourquoi ne pas offrir à tous ces amoureux et/ou fans une musique qui moi me plait vraiment fort beaucoup ? Un petit clip renommé "Journey of Football" et proposé par la FIFA World Cup 2010 pour leur promo... Une p'tite question à la fin du clip (dans ce post, pas dans la vidéo hein...)

Pub Puma 2010

video
Alors, qui a reconnu le chanteur ??

jeudi 27 mai 2010

Pierre de Brouillard...



La Porte du Brouillard - Rémi Dujat

Le brouillard qui accompagne notre premier cri est de ceux qui se dissipent dès les première lueurs de notre aube, quelques minutes suffisent...
Le brouillard qui accompagne notre chemin existentiel, où qu'il aille, quel qu'en soit sa durée, est de ceux qui nous entourent de leurs volutes parfois rassurantes, parfois angoissantes, mais toujours caressantes...
Le brouillard de notre crépuscule est de ceux qui se constellent d'étoiles plus ou moins filantes mais bien souvent sans réponse... Et devant la porte de tous les secrets, la terreur de savoir l'enfin fait reculer d'un pas inutile... Cet ultime que la vie nous force à faire pour aller par delà...
Le brouillard de notre nuit est celui vers lequel on court à reculons de toute la force de nos espoirs, qu'ils soient peureux ou téméraires, où nous redevenons ce que nous n'étions pas... Si l'homme est égal un jour dans sa vie, c'est ce jour là...

A toi
Pierre Privat,
qui a passé ta vie à guider
ceux pour qui ces brouillards
n'étaient que ténèbres...


mardi 25 mai 2010

Masson à l'ouest...


C'est un peu, le faux mini buzz du moment, enfin surtout sur Twitter... Ou comment un sénateur de droite s'avère être complètement à l'ouest...
C'est l'histoire d'un type pas très doué qui en a marre de vivre dans l'anonymat et dans l'ombre des comptes Twitter de ses potes plus populaires que lui, alors il annonce une proposition de loi complètement débile, juste un peu impossible à mettre en place et accessoirement pour être encore moins crédible, sans aucun intérêt... Le monsieur nous demande, amis de la blogosphère de bien vouloir nous identifier dans la plus grande transparence, à savoir faire figurer nos noms, prénoms, adresse et numéro de téléphone sur les blogs professionnels et non professionnels... (j'la fais courte...) Il est drôle hein ? Enfin, il le serait s'il n'était pas vraiment sérieux... Parce que le pire c'est qu'il est au taquet là... Il y croit à son délire tout doux...
Alors, l'ami Alain Lambert (sénateur aussi, à l'ouest aussi, mais pas le même ouest... l'autre ouest...) qui le connait un peu, nous a gentiment prévenus des habitudes du sieur chevalier blanc-jaune-d'oeuf, et de ses modes opératoires en matière de médiation haute-voltige... Plus on parle de lui, plus il est content, et quoi de mieux pour y arriver ?? Sortir des aphorismes (accessoirement des lois si l'aphorisme est indisponible) de l' autre monde (ça ne vous rappelle personne ?? Ils en ont de la chance les Umpistes...) Ouais, mais bon, si on parle de lui pour montrer qu'il y a co-location dans sa tête, ça peut aussi aider, non ?? C'est un acte de civisme que de prévenir quand un fou se promène en ville... non ??
J'envisageais ce post depuis plusieurs jours déjà, et je suis tombée par hasard sur un bloggueur qui a traité le sujet exactement comme je l'imaginais et je dirais, bien mieux que je ne pourrai le faire... Alors, je vous propose de lire son post à lui, qui est tellement bien écrit... Et dans les com vous verrez que le sénateur qui tourne en orbite autour de son égo, est déjà connu pour ses "activités" qui relèvent parfois non pas du para-normal mais bien de l'anormal total...

lundi 24 mai 2010

La Palme de Burton...


Je me suis posée la question dimanche matin... Mais quel film de la sélection officielle cette année, peut bien faire craquer un Tim Burton ?? Et franchement, pas évident de répondre... Lui l'a fait !!
C'est donc l'Oncle Bonmee d'Apichatpong Weerasethakul qui a conquis le jury et qui repart avec la palme d'or... Je suis assez contente de ce choix (je ne l'avais mis que cinquième), même si une fois encore, je n'ai pas vu le film, j'espère juste qu'il sera aussi bon que Tropycal Malady...
Le Grand Prix va à Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois
La Mise en scène est pour Tournée de Mathieu Amalric
Le Prix du Jury est pour Un Homme qui Crie de Mahamat Saleh Haroun
Le Prix du scenario est pour Poetry de Lee Chang Dong
Les Prix d'interprétation sont sans surprise Juliette Binoche, pour les hommes ex-aequo Javier Bardem & Elio Germano

Pas de prix de Critique Internationale mais elle a primé Tournée pour le Prix FIPRESCI puis Des Hommes & Des Dieux pour le Prix Oecuménique... Mike Leigh, à mon grand désarroi (et étonnement quand même aussi), ne repart qu'avec une mention oecuménique... C'est peu, bien trop peu...

dimanche 23 mai 2010

la Ligne d'arrivée...



Voilà l'heure des comptes cannois est arrivée... Le film de clôture The three de Julie Bertucelli n'étant pas en compétition, comme le Robin d'ouverture... Comme d'habitude, il m'est difficile d'envisager un palmarès sur des films que je n'ai pas encore pu voir, donc je ferai au ressenti, en fonctions des retours d'amis qui les ont vus et un peu aussi des bandes annonce que j'ai pu glaner à droite et à gauche...
1- Palme d'Or : Mike Leigh (ça me ferait plaisir) ou Alejandro Inarritu
2- Grand Prix Jury: Mathieu Amalric
3- Prix Jury : Nikita Mikhalkov ça me ferait plaisir)
4- Mise en scène : Lee Chang-Dong
5- Meilleur scénario : Apichatpong Weerasethakul

En espérant que La Critique Internationale en repêche un des cinq s aucun n'est primé...
Voilà, now on attend... Tic, tac, tic, tac........

samedi 22 mai 2010

Dernière ligne droite


Dernière ligne droite pour tous les festivaliers et cette saison 2010, et pas la moins intéressante, loin s'en faut !! Ces deux réalisateurs, sont dans la lignée des Kaurismaki, Suleiman, Reygadas... Ils font des films qui restent gravés en vous par l'originalité de leurs acteurs, de leur histoire parfois, mais surtout par leur façon de tourner si atypique, si personnelle et tellement bien maitrisée... Pour qui aime le cinéma intimiste, c'est vers eux qu'il faut se tourner...



L'Exode - Soleil trompeur 2
de Nikita Mikhalkov
Ce type c'est l'Obelix du cinéma russe !! Il est tombé "dedans" quand il était petit... Fils, frère, petit-fils d'artistes russes tous aussi célèbres les uns que les autres, c'est un peu en toute logique qu'il se tourne vers le cinéma. Son cinéma à lui, il est empreint des grands espaces qui font ses origines, et de beaucoup d'humour aussi... C'est le cas de son superbe Urga (1995) seul film que je connaisse de lui, les autres étant très difficiles à trouver, mêle en version sous-titrée... Dommage, vraiment, car il vaut le coup et personnellement, j'aimerais bien voir le reste de sa filmo, car si le cinéma russe doit se faire remarquer, c'est bien par ce réalisateur là...



Un garçon Fragile - Le Projet Frankenstein de Kornel Mundruzco
Je suis toujours en accord avec ce que je pensais de lui en 2008, et j'ajoute son avant dernier film à la liste des beautés cinématographiques, Delta sorti en 2009 et présent à Cannes en 2008 où il avait été primé.

Bouchareb Hors L'histoire !!


J'en parlais en début de festival, le film de Rachid Bouchareb fait du bruit... beaucoup... un peu trop même... Mais bon, avec Indigènes déjà il avait éveillé certaines passions... C'est donc sous bonne escorte (pour de vrai !!) qu'acteurs et réalisateur sont allés présenter le film...

Hors la Loi de Rachid Bouchareb
Comme je l'ai déjà dit, si Rachid a vraiment fait une fiction, je ne vois pas pourquoi on fait tout un plat dès qu'on touche à "notre" histoire... Je préfère entendre les vraies critiques d'un point de vue cinématographique... Et de ce coté, les retours que j'ai pu avoir sont tous unanimes, le film est assez "light" dans son traitement... Espérons que toute cette polémique ne donnera pas de poids à un film qui ne devrait pas en avoir outre mesure...



Oncle Bonmmee, Celui qui se Souvient de ses Vies Antérieures
d'Apitchatpong Weerasethakul
Alors lui, la loi qui veut que l'on fasse des titres les plus courts possibles, il s'en tamponne sévère hein... Faut dire qu'avec son nom et son prénom, il est habitué...
Mais ses films c'est de l'or en barre !! Encore un de ces fameux réalisateurs qui savent raconter en y mettant une énorme dose d'humanité, de sensations, de poésie, du poids lourd quoi... Le plus beau, celui qui m'a vraiment retourné bien au-delà du petit Broke Back Mountain, c'est Tropycal Malady !! Il avait eu un prix à Cannes d'ailleurs avec, me semble t'il, à moins que ce ne soit avec son premier long, dont j'ai plus le nom en tête...

mardi 18 mai 2010

Estrosi SDF !!??


Il ne supporte pas qu'on lui dise ou que l'on sous-entende qu'il est débile à souhait et MOI je comprends ça... Mais lui ça ne le dérange pas de nous prendre pour des demeurés et là étrangement LUI il ne comprend pas !! Faudrait savoir le Lapin Crétin hein !! T'es malin ou tu l'es pas, choisis ton camp !!
Après avoir pris un petit jet privé qui nous a couté la bagatelle de 138000€, et malgré les excuses bafouillées selon quoi un ministre (quand même hein) n'était pas au courant de la note salée et au gout amer pour les contribuables, le revoilà avec une nouvelle casserole aux fesses... Et pas des moindres !! Monsieur loge sa fillotte dans un de ses deux logements de fonction réservés aux ministres et Ô quelle étrangeté, payé par les contribuables... Décidément qu'est-ce qu'on contribue hein...
Les détails du "dossier" ici...
Personnellement je m'en tape sévère que t'aies pas fait l'ENA ou que tu inventes des mots d'un autre monde, ou que tu fasses des fautes... Qui n'en fait pas ?? Par contre je n'accepte pas qu'avec le salaire que tu te tapes tu aies le toupet de loger une de tes filles gratos, à nos frais quand on sait dans quelles conditions vivent certaines personnes et dans le contexte de difficulté actuel !! Purée mais c'est totalement immoral !! Et je mets ta fille dans le même sac, parce que faut pas exagérer, si mon père me faisait un plan pareil mais il irait se le mettre où je pense son appart gratos !!
Franchement y en a marre de ces magouilles pour grappiller des fonds de tiroirs au regard de ce qui entre dans vos caisses perso par mois... Mais il vous faut combien par mois ??
Après on ose venir jouer les chevaliers blancs avec des procès de moralité selon lesquels le citoyen lambda, lui, n'a pas droit à l'erreur... Et ces Rmistes qui profitent du système, bouh quelle honte, n'est-ce pas... C'est vrai c'est surement les quelques centaines qui grugent 400€/par mois qui plombes les comptes de la France, ce ne sont pas du tout les salaires, les avantages, les excès et autres petites folies dont vous nous assommez tous les mois qui nous mettent sur la paille... mais non bien sur... Combien on en paye de chômeurs, de Rmistes et de logements pour les SDF avec ces "petits" à coté qui font votre quotidien...? Et ce n'est pas encore assez ?? Non, il faut encore que vous tentiez d'en avoir plus... Mais à quel jeu sordide joue-t-on quand on entre dans la cour des nantis ?? T'as oublié d'où tu viens mon pauvre !!
J'ai hâte de voir quelle pirouette tu vas encore nous inventer pour justifier cette affaire... Une chose est sure, je ne pense pas que tu sois débile, au contraire, je pense que tu sais très bien ce que tu fais... Par conséquent je te condamne et te déclare en pleine possession de tes moyens intellectuels... Alors la navrante tentative de désamorçage que tu nous as pondu en prétendant n'avoir qu'une "soupente et un ancien bureau minable" et d'insister lourdement en ajoutant "Je suis le ministre le plus mal loti !" Nan mais c'est dreamland là... La soupente elle est juste un peu livrée avec une équipe de maîtres d'hôtel et de cuistots disponibles à toute heure du jour et - parfois - de la nuit... C'est nécessaire ça ?? Estrosi on va t'appeler Rémi si t'es si pauvre, on va t'organiser un EstroThon pov' petit gars, te trouver un bel orphelinat... Nan mais sérieux, t'as pas de fierté hein, même pas capable d'offrir un logement à ta gamine, mais c'est quoi ça ?? Tu sais c'est un plaisir de dépenser ses propres deniers pour ceux qu'on aime, et c'est une pratique assez courante, pas que chez les socialistes, faut pas croire...
Purée ça me dégoute... Voilà pourquoi je peux pas te saquer Estrosi !! C'est pas parce que tu es moche, ni parce que tu es sans diplôme, nan c'est parce que le bagage que tu te construis depuis des années il pue le sale type sans aucune âme, sans autre ambition que ces minables petits billets que tu cherches à accumuler comme un compulsif que tu es... ça tu vois c'est petit, ça fait pas progresser, ça fait pas épanouir... c'est du vent... et ça ne t'offrira jamais le respect des autres, que ce soit de ton électorat ou de tes proches... Pour comprendre ça, là oui, il faut de l'intelligence !! Mais bizarrement là dessus, je crois que j'ai déjà la réponse...

Devant le mini succès remporté par ce post (merci LePost), j'ai souhaité le laisser en première page encore un peu, par conséquent les news articles qui devraient être au-dessus, se retrouvent en dessous... merci à tous les visiteurs, bonne lecture !!

Grosse journée au FIF


Avec Ken Loach qui a été sélectionné in extremis, il a bien fallu le placer quelque part, et c'est aujourd'hui. Résultats, trois films pour les festivaliers, que du bonheur !!

Fair Games de Doug Liman
Que dire du seul représentant américain au FIF si ce n'est qu'il devait d'abord présenter Jumper 2 mais qu'il a finalement opté pour Fair Games, le premier ne doit pas être terminé... Il faut savoir qu'au FIF on peut présenter autant de film qu'on le souhaite, donc il n'y a pas d'ingérence dans le choix du jury pour l'un ou l'autre. Il a du proposer les deux et a décidé de présenter Fair games après réponse du jury et en fonction de l'avancement de Jumper 2. Pas un grand intérêt pour ce réalisateur qui est plus habitué aux blockbusters qu'aux films plus intimistes. C'est lui Mr&Mrs Smith (la première coopération cinématographique de l'utra glamour couple Pitt-Jolie) ainsi que d'autres navets du genre...

La Nostra Vida
de Daniele Luchetti
Voilà encore un réalisateur dont je ne connais rien, dont je n'ai vu aucun film... Là aussi, il faudra que j'y remédie.


Irish Road
de Ken Loach
Lui en revanche je connais la quasi totalité, de sa filmographie, à parti un ou deux peut-être, et j'aime la totalité de ce que j'ai vu !! J'en suis folle !! Ce type est un génie !! il sait raconter comme personne d'autre !! Une sorte de mélange de Kenneth Brannagh pour le coté british, de Claude Chabrol pour le coté sombre et de Kaurismaki pour le déjanté... Que du bonheur !!!! Quel que soit le sujet qu'il aborde, il en fait un conte, une histoire qui vous prend aux tripes et dont on n'arrive plus à se débarrasser. Il fait partie de ces rares réalisateurs qui vous mettent la tête à l'envers, qui vous l'emplissent d'images et de sensations qui vont perdurer un bon moment après la projection... Un génie !! Mon préféré reste inlassablement Le Vent se Lève... Mais Loach on ne le décrit pas, on le regarde !!

Poésie, mon bonheur...




Dans la série, on continue avec les réalisateurs asiatiques, avec un deuxième Sud-Coréen et pas des moindres !!
Poetry de Lee Chang Dong
Ce titre lui colle à la peau en fait !! Ce type est la poésie incarnée... L'art asiatique dans toute sa splendeur !! Tous ses films sont des merveilles qui vous plombent l'âme et les sens... C'est simple, de Peppermint à Never Forever, en passant par Secret Sunshine, rien à jeter !! A découvrir absolument si l'on veut du bon cinéma...



Mon Bonheur
de Sergei Loznitsa
Tous les ans j'ai la bonne surprise de découvrir au moins un réalisateur que je ne connais absolument pas, même si parfois il a déjà fait ses preuves... Eh bien c'est le cas de ce pauvre Sergei qui a un bon nombre de films à son actif, mais dont je n'en connais aucun !! Il va falloir que je remédie à cela...

Copie conforme : God




Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois est l'un des trois films français en lice...
Je le disais récemment, Lambert Wilson est un acteur peu sollicité par les réalisateurs français, ce qui est bien dommage, je trouve... Eh bien là, je suis servie !! Il me semblait bien l'avoir vu deux fois dans la bande annonce de tous les participants au FIF de cette année... Deux films français et deux prestations pour un talent un peu trop méconnu, même si, je dois l'avouer, son jeu n'est pas bluffant, il n'en reste pas moins performant au profit des personnages qu'il incarne...
Xavier Beauvois est un réalisateur assez hétéroclite, il est capable de jouer dans Les Femmes de l'Ombre mais aussi dans un navet comme Disco... Coté réalisation, il signe là son premier essai, donc à voir dans quelle direction il ira, mais le sujet, tiré d'un fait réel, augure d'un film qui doit valoir le coup...



Copie Conforma
d'Abbas Kiarostami
On peut difficilement aimer le cinéma sans connaitre ce poids lourd... c'est un de ces rares réalisateurs qui n'hésite pas à contacter ses confères pour nous offrir des oeuvres collégiales... Ainsi on le retrouve avec Lasse Hallström, Wim Wenders et John Boorman en 1995 pour Lumière et Compagnie... Il réitère en 2007 avec Ken Loach pour Tickets et il fait partie de la myriade de réalisateurs qui ont participé au fameux Chacun son Cinéma, la même année. Seul, il nous a légué le superbe film culte Le Gout de la Cerise en 1997. Un incontournable donc...

lundi 17 mai 2010

Buitiful Takechi



Cette deuxième semaine sera à n'en pas douter plus chargée en poids lourds du cinéma mondial... Et ça commence aujourd'hui avec Kitano...
Biutiful d'Alejandro Gonzalez Inarritu
Ce réalisateur de films "puzzle" a déjà fait ses preuves avec Babel, déjà présent à Cannes lors de sa sortie et primé je crois (je ne sais plus lequel) mais surtout avec 21 grammes (le poids de l'âme quand elle s'envole). Un réalisateur à voir, on aime ou on aime pas mais on ne peut rester insensible aux messages qu'il tente de nous faire passer... Après c'est sur les box in box, beaucoup de gens ont du mal avec ce procédé, personnellement ça ne me dérange pas du tout, au contraire, je trouve que c'est une façon de faire plusieurs films en un seul... Mais c'est une technique qu'il faut savoir maitriser... Le fabuleux The Hours de Stephen Daldry est exactement sur ce mode opératoire et franchement il reste un des films que j'ai regardé plusieurs fois sans overdose...
Il semblerait que pour ce nouveau film il ait choisi une technique de tournage plus "linéaire"... J'ai hâte de le voir...



Outrages
de Takeshi Kitano
Lui c'est un des poids lourds attendu sur la croisette... Je parlais en début de semaine dernière de la présence asiatique marquée cette année, après le chinois et le coréen voici le japonais... Et ce n'est pas fini !! Takeshi, Cannes, il connait, ce n'est jamais que sa 10ème participation, ou presque, toutes catégories confondues... Mais faut dire aussi que c'est un hyper productif... La dernière fois il était là avec une pléiade d'autres réalisateurs pour le fameux Chacun Fait son Cinéma. Il doit être le seul réalisateur qui n'entre pas dans la description que je fais du cinéma asiatique... Ses films à lui, ils sont violents, souvent, pas vraiment empreints de poésie, et l'esthétisme n'est pas forcément sa priorité première... Bref, rien à voir avec la grande majorité de ses confrères, et pourtant... Il raconte comme rares savent le faire... Aussi violents qu'ils puissent l'être ses films ont ce petit côté mi-Tarrantino mi-Ferrara, par ce choix récurrent d'acteurs à "gueule" de zouf !! Aucun d'entre eux ne laisse insensible... A découvrir absolument pour qui ne connait pas... Je conseillerais Dolls, ou Aniki mon Frère, et surtout Sonatine - Mélodie Mortelle...

dimanche 16 mai 2010

Kézako ce mot ??


Le WOTD sera un peu plus compliqué... Palindrome... Définissez ou utilisez le dans une phrase et à mon avis la définition dans ce cas est plus compliquée que l'utilisation... Amusez-vous bien, même si vous ne postez pas... :p

Tavernier - 20 ans !!


Même si la sélection est sympa par bien des côtés, c'est moi qui gatouille ou il y a moins de films cette année ?? En attendant aujourd'hui c'est un des mammouths français qui se promenait sur la Croisette...
La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier
J'avoue ne pas être fan de ce réalisateur qui nous a pourtant offert un sacré héritage filmographique... J'ai pu assister à la conférence qu'il a donné à Nice l'an dernier, juste avant la sortie de Dans la Brume Électrique... Et là Ô surprise, j'ai découvert un type d'une grande pudeur, très timide et plein de gentillesse dans ses propos, dans son comportement... Malheureusement malgré toutes les explications qu'il a pu nous donner sur le déroulement de ses films, je continue inlassablement de rester insensible à sa réalisation... Rien à faire !! Mais pour les fans, ce nouveau film sera surement un vrai plaisir, en plus il y en a pour plus de 2h... A noter la présence de Lambert Wilson au casting, un acteur qu"'on voit peu, c'est dommage...


L'homme Qui Crie
de Mahamat Saleh Haroun
Alors dans la série totalement inconnu, il décroche la palme... Je ne sais absolument rien de lui... A découvrir donc... et pour une critique plus poussée d'un spectateur qui aura vu le film c'est par là que ça se passe...

samedi 15 mai 2010

Another again...


Je pourrais continuer avec Always, etc... Le réalisateur phare de la croisette aujourd'hui c'est un de mes grands chouchous !!
Another Year de Mike Leigh,
C'est surement et je n'ai aucun doute là dessus, encore un magnifique film empreint de cette marque propre à une "école" anglaise menée par Ken Laoch et dont la relève est assurée par Andrea Arnold primée l'an dernier avec Fish Tank... Ce sont des films qui vous retournent la tête, les tripes et vous laissent sur une sorte de nuage loin de toute réalité alors qu'ils sont eux dans leur totalité bien immergés dans cette réalité qu'ils décrivent si magnifiquement... Sans chichi, sans faux-semblants, sans ébrouffe et avec tant de finesse, de justesse... Mike Leigh pousse le vice jusqu'à avoir des acteurs d'une perfection tout simplement insolente... Ceux qui ont raté son Be Happy en 2008 ont vraiment loupé le coche, et All Or Nothing en 2002 à voir si vous en avez l'occasion... J'ai hâte de le voir celui-là !!



A noter la participation hors compétition de l'inénarrable Woody Allen avec You Will Meet a Tall Dark Stranger... Une fois n'est pas coutume, il a mis le dawa et a fait le pitre lors de la conférence de presse et pendant le photo-call... Ce type est tout simplement incroyable !!!!

vendredi 14 mai 2010

WOTD by Stepie...




Alors pour ceux que le FIF n'inspire pas plus que ça, j'ai une alternative... Voyez comme je vous bichonne hein...
Bien, je vous explique la règle du jeu... Mon ami Stépie, qui bloggue ici de temps en temps quand j'ai le temps de lui traduire ce que j'écris et qu'il est suffisamment inspiré aussi pour intervenir, m'a proposé un jeu pour améliorer mon anglais et le faire passer d'académique à soutenu... La chance avec les shakespeariens c'est qu'ils ont un vocabulaire étendu et soutenu qui n'est pas négligeable... Donc, tous les jours il me file un mot anglais que je dois utiliser dans une phrase ou en donner la définition (sans regarder dans le dico bien sur !!) et lui me donne une note avec éventuellement une correction sil juge que c'est nécessaire... Bon, mais ici nous sommes sur un blogo français (enfin la plupart du temps) donc évidemment je vais vous proposer la traduction du mot du jour (WOTD) qu'il me donne... Voilà... c'est à vous, et on commence avec le mot : TAPAGEUR

Housemaid in Wall Street...




Je l'annonçais dès le début, le cru 2010 du FIF est très corsé en films asiatiques... Un chinois hier, un coréen aujourd'hui et ce n'est pas fini... Les coréens, je le dis souvent et je le répète sont incontestablement les réalisateurs qui m'interpellent le plus dans leurs façons de raconter leurs histoires... Véritablement doués pour nous offrir des images d'une pure splendeur à tous points de vue technique, ils savent aborder TOUS les sujets avec la même poésie, mais aussi incorporer le sexe sans aucun voyeurisme ni dégradation... Non, il n'y a pas à dire, ils sont très forts, et bien peu connus, c'est bien dommage !!
Housemaid d'Im Sang-Soo (2010)
Ce film ne déroge pas aux affirmations qui précèdent... Il était déjà bluffant de douceur, de pudeur et d'humour sans jamais tomber dans la caricature ni le facile avec son Girls' Night Out en 2000, sorte de Sex & the City à la sauce Coréenne. Je n'ai malheureusement pas vu les autres qu'il a réalisés mais je suis prête à parier que ce nouvel essai sera encore une de ses odes aux échanges entre les hommes et les femmes, dans ce qu'ils ont de plus difficile à exprimer...



A noter aussi la participation hors compétition du dernier Oliver Stone (pas particulièrement fan de ce réal)
Wall Street : Money never sleeps
A noter aussi la polémique autour du film de Rachid Bouchareb... Encore une occasion pour certains d'aller mettre leur nez de fouine dans ce qu'il ne comprennent pas... On peut ne pas être d'accord avec un film, je ne suis pas forcément une fan de Rachid, mais purée c'est un film, du cinéma, de la fiction... Alors les députés, soyez gentils, à la niche hein, ça commence vraiment à devenir lourd ces ingérences incessantes !! Aucun d'entre vous n'a ouvert sa bouche lors de la sortie du livre Karski (primé qui plus est) alors que son auteur n'hesite pas à affirmer haut et fort que la France et les alliés ont été des traitres qui ont refusé de voir ce qui se passait concernant le génocide des juifs, démontant au passage le film de Lanzmann...

jeudi 13 mai 2010

Xiaoshuai en Tournée...


Deux films pour démarrer cette sélection officielle.


Chongquing Blues
de Wang Xiaoshuai (2010)
Je ne connais pas ce réalisateur, difficile donc de donner un avis... A découvrir donc même si la BA de son film en compétition ne m'a pas forcément conquise...


Tournée de Mathieu Amalric (2009)
Alors lui il est beaucoup plus connu en France, surtout pour ses performances d'acteur dans des films tels que Adèle Blanc-Sec, Les Herbes Folles, Mesrine (1), Quantum of Solace (hé oui !!), Un Conte de Noel (pas le meilleur des films qui soit), Quand J'étais Chanteur, et bien sur Le Scaphandre & le Papillon etc, etc... Ce type est un hyper-actif !!
En tant que réalisateur, même s'il n'est pas aussi prolixe, du fait d'un emploi du temps peut-être un peu surbooké, il a tout de même plusieurs essais à son actif, même si de mon point de vue, rien n'est encore très probant dans son rôle derrière la caméra... Ceci dit, à 45 ans, il a largemnt le temps, certains des grands noms du sinéma n'ont débuté que plus tard... En attendant, son film est très médiatisé sur la croisette et un peu partout sur le Web... On verra...

Yes we Cannes (2)

Jury 2010
Info de dernière minute (enfin elle est tombée il y a 3 jours) Ken Loach est en compétition off avec Irish Route... Ken Loach & Mike Leigh ensemble au FIF, que du bonheur !!

Hier soir c'était la cérémonie d'ouverture officielle, tout le monde le sait le président du jury cette année c'est le grandiose Tim Burton... Azadee devait faire un défilé mais suite aux intempéries qui ont saccagé les plages de la côte, nombre de festivaliers qui avaient leur stand sur les plages de la croisette ont été "out"...
C'est Kristin Scott-Thomas la maitresse de cérémonie qui a mené le jeu hier soir... Elle a déjà été présidente de jury elle, il me semble, mais c'était les César je crois...
Le film d'ouverture était la dernière version de Robin des Bois par Ridley Scott, bloqué chez lui avec un genou cassé... Pas de bol !! C'est donc Russell Crowe & Cate Blanchett qui ont assuré le photo-call et la promo...


dimanche 9 mai 2010

Azadee au DaDaDa


Bruno Garabédian
Vendredi soir Azadee faisait un Voguing Show au DaDaDa Club à Cannes et Bruno le créateur de la marque m'avait demandé de venir... Des danseurs vraiment doués, un maquillage de zouf, une choré trop trop bien, des créations superbes (BRAVO Bruno continue !!) Un spectacle et du taf à l'américaine, ça valait le coup !! Il ira loin mon p'tit Bruno, c'est sur !! Prochain RDV, le Grand Prix de Monaco,le 16 mai... Clip vidéo du show, en ligne ce soir...


Robe du soir Azadee ByBg

samedi 8 mai 2010

My name is... Bande !!

Au centre
James Bande 006... J'me déplace en jet privé aux frais d'sa majesté, tous les pays me demandent de venir les voir... J'suis trop fort !! Ma nouvelle mission : tout faire pour eradiquer (c'est bon c'est comme ça qu'on dit ?? Fofieeee ton dico Sorbone stoplé faut que je vérifie un mot là pour mon discours...) les bandes organisées ou pas... Je vais commencer par une Loi, ça fait mal ça et ça calme bien l'ennemi... Ce sera la loi Estrosi anti bande (parce qu'ils sont contre moi...) Mes armes ? C'est du lourd là... Mon sourire de la mort qui tue même les aliens, ma coiffure got2be qui déchire tout, et mon bronzage ultra-night, que si tu me mets sur le port, les bateaux sont dans la med, y croient qu'y a un nouveau phare pas annoncé... Mais le must, cest mes James Bande Girls... Trop d'la balle !! Denise la diplomate (nom de code : Wesh Magueul Keskitariv, on l'appelle Mayeul c'est plus court), Mumu (nom de code : militello en hommage aux tortues Ninja) et Fofie l'intellectuelle (nom de code : Centrale... On a eu du mal parce que Sorbonne personne connaissait pis ça sonnait moins bien et 109 on a eu peur de confondre avec 007). ça l'fait hein ?? Grave !! J'suis trop fort !!
Bon, faut que j'taille la route j'ai rencard avec Murano (c'est son nom de code. Elle a été obligée de changé, elle avait été débusquée la pauvre... Murène j'aimais bien mais elle s'est fait grillée alors qu'elle était en sous-marin sur le dancefloor de Royan à kiffer la vibe... Pescadou elle pas voulu ça faisait trop lavandou). Yoo les girls c'est compliqué... Allez tchuss !!

lundi 3 mai 2010

Yes we Cannes !! (1)

Premier jet de la sélection officielle du prochain festival de Cannes... En gras, ma première sélection...
“Tournée”, de Mathieu Amalric (France)
“Des Hommes et des Dieux”, de Xavier Beauvois (France)
“Hors la Loi”, de Rachid Bouchareb (Algérie)
"Biutiful", de Alejandro González Iñárritu (Mexique)
“Un homme qui crie”, de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad)
Housemaid”, de Im Sang-soo (Corée du Sud)
Copie Conforme”, d'Abbas Kiarostami (Iran)
Outrage”, de Takeshi Kitano (Japon)
Poetry”, de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
Another Year”, de Mike Leigh (Grande-Bretagne)
“Fair Game”, de Doug Liman (Etats-Unis)
“You, My Joy”, de Sergei Loznitsa (Ukraine)
“La Nostra Vita”, de Daniele Luchetti (Italie)
“Soleil trompeur 2”, de Nikita Mikhalkov (Russie)
“La Princesse de Montpensier”, de Bertrand Tavernier (France)
Uncle Boonmee Who Can Recall his Past Lives”, d'Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)
Ravie je suis de voir le pourcentage de films en provenance de l'Asie qui continue de garder ma préférence en matière de productions audiovisuelles, je ne cesse de le répéter depuis 4-5 ans, et ça ne diminue pas, au contraire... Un peu déçue pour le moment par le peu de représentants Americano-Latins, c'est dommage, car là aussi, je trouve que le vivier s'enrichit violemment depuis 2-3 ans... Mon grand plaisir, c'est la participation cette année encore de mon petit chouchou Mike Leigh, de Kiarostami et celle de Kitano...
Mais attendons la fin de la programmation prévue pour cette semaine afin de voir ce qu'il en sera exactement...


dimanche 2 mai 2010

Tête au carré vide...




C'est franchement trop comique !! En promenade sur Google images dans l'espoir de trouver un des aphorismes dont Ben a le secret, quelle ne fut pas ma surprise en tombant sur... La tête de mouette dépressive en pleine crise d'ahurissement névrotique de la serpillère en chef du PS local, qui se dénomme de son propre chef "ex dir de campagne"... Hahaha, c'est d'un comique hurlant !! Moi je dirais plutot eternelle étoile filante, ou, Bob l'Eponge, ou, feu follet, ou, Jérienadiréjdirétou, ou, bombe à retardement, ou l'insupportable légèreté de la conerie, ou, Kikavolémoneurone, ou mieux encore, Mytho fils du dieu Pathos et de la déesse IA (intelligence artificielle)... etc, etc... L'article date du 7 février dernier durant l'épiphénomène que fut la campagne menée par le premier neu² fédéral... On peut y lire que Ben se retrouve dans le comité de soutien de la liste Europe-écologie en PACA, sans être au courant !! C'est pas tant ce petit "empreint" de soutien qui me fait bien rire, nan c'est surtout le fait que Ben a écrit, signé et assume fermement l'aphorisme qui clignote en gros sur le site officiel du Lapin Crétin... Décidément, la Mop (petit balai à franges, souvent très crade utilisé à outrance chez Mc Donald's pour nettoyer la med qui tapisse ses sols...) sautille tous azimuts dans l'espoir de croiser la générosité d'une personnalité politique qui voudra bien s'en encombrer... Pour le moment y a que le Kékéboy, qui n'arrive plus à s'en défaire... A mon avis, ce n'est que le mien et je le partage, Estrosi, il est aware, mais pas à ce point !!
Pour le coup, il a volé la vedette au Kékéboy et à Bugs Bunny... Faites gaffe c'est comme ça que ça commence !!!!



samedi 1 mai 2010

Un p'tit brin de 1er mai ??




La dernière fois je vous avais offert un savon de 1er mai et un bel article (oh bah si l'était beau mon post nan ??) pour ce jour férié particulier, que j'aime beaucoup... Cette fois, je me contenterai de faire un lien vers cet ancien post et de vous offrir un VRAI bouquet VIRTUEL... :)) Qu'il vous porte tous bonheur... sauf au Kékéboy et à Estrosi... faut pas dec non plus...