dimanche 27 juillet 2008

L'empereur megalo



Découvrez André Rieu!



André Rieu s'est vu taxé de mégalo selon les journalistes pour être capable de vivre ses rêves... en effet, son dernier spectacle avait des allures de pharaon tant il n'a pas lésiné sur les moyens. Et une fois de plus, dès qu'une personne sort du rang, rien à faire, ça dérange !! Bartabas, Holiday on Ice là ce n'est pas mégalo parce que ce sont des "institutions" plus ou moins reconnues, mais un artiste privé, seul, qui vit ses rêves, qui les assume, ça, ah ça... ça pose un souci... à 60 ans, ce type est en mesure de réaliser ses rêves, il en le courage et il s'en est donné les moyens !! mais le "pire" c'est que ce mégalo fait vivre 500 personnes pendant une tournée, et 200 à temps complet toute l'année... pas mal pour un mégalo !! Combien d'entreprises en font autant? pas spécialement fan du genre, à vrai dire pas fan du tout même, ni du type, même si j'ai rien contre non plus, je refuse d'entrer dans ce système qui vise à lapider ceux qui osent !! j'admire toute personne capable d'aller au bout de ses rêves... Quand Robert Hossein sort ses gigantissimes spectacles, là aussi on a tout lu coté commentaires tout droit sortis de cerveaux à peine de revenu du paléolithique... aujourd'hui on l'encense parce que le public a parlé... comme toujours, le public et les critiques font la pluie et le beau temps...
Personnellement je préfère quand c'est grand soleil...

Texte co-signé à la virgule près par Claudiogène...



samedi 26 juillet 2008

1- Olmèque d'où viens-tu?



Découvrez The Cranberries!


Les origines :
Du nahuatl qui signifie « gens du pays du caoutchouc » Ce nom définit un ensemble de sites, d'œuvres monumentales et de sculptures caractéristiques, un type de céramique et divers objets et ustensiles à caractères communs et bien sur de peuplade. A partir de ces données, les scientifiques ont défini une identité culturelle.

La culture olmèque demeure inconnue jusqu’à la deuxième moitié du XIXe siècle. Les spécialistes s’accordent pour fixer les débuts de l’olmécologie en 1862 avec la découverte fortuite de la première tête colossale à Hueyapan (Veracruz) par José María Melgar. On ne sait presque rien de la naissance et de la mise en place de la culture Olmèque, ils apparaissent durant l’étude de l'histoire de l'art en un peuple déjà constitué. Concernant l'économie, la religion, le social, le politique et le culturel ne sont souvent que des hypothèses qui sont avancées, par contre il s’avère certain que les Olmèques ont eu une certaine importance dans le développement de cette partie du globe. Ils semblent avoir apporté la planification urbaine, la proto-écriture (sous forme de pictogrammes-idéogrammes dès 1200 avant J.C. sur une vaste partie de la Méso-Amérique, en premier lieu sur les terres cuites, puis sur d’autres supports en particulier la pierre ainsi que le prouve la découverte d'un cylindre-sceau datant de 650 avant J.C.) l'utilisation du jade, etc. Ils seraient de fait, liés aux fondements même de la Méso-Amérique mais restent à ce jour encore méconnus du grand public.

Pour C. Magni spécialiste mondialement reconnue, le nom Olmèque est utilisé pour différents groupes ethniques, linguistiques et culturels qui ont occupé les régions du Tabasco et de Veracruz devenus des sites majeurs, ainsi qu'une vaste partie de la Méso-Amérique sur une époque qui s’étend de 1500 à 400/150 avant J. C. Leur présence est attestée à des niveaux d’occupation anciens sur la Côte du Golfe, dans le Bassin de Mexico et le long de la côte Pacifique dans les États du Guerrero, Oaxaca et Chiapas. Au-delà des frontières mexicaines, on recense des vestiges olmèques jusqu’au sud du Costa Rica. Aujourd'hui, dans cette zone la langue parlée est le Popoluca. Il faut noter que de nombreux amateurs d'histoire mystérieuse ont voulu attribuer à la civilisation Olmèque des origines diverses. Une littérature relativement importante existe à ce sujet.

Le peuple Olmèque vivait de manière très hiérarchisée. L’organisation sociale et l’économie présentent une stratification en classes. La supervision des tâches, indispensable à leurs entreprises, implique nécessairement une forte hiérarchisation de la société, en fonction d'une organisation politique et sociale. Ils créèrent de grands centres cérémoniels, intégrant sous leur tutelle des principaux groupes plusieurs villages et peuples voisins. Les dirigeants, les prêtres, les artistes, les artisans et peut-être aussi les marchands étaient au centre de ces masses humaines. Les dirigeants avaient le privilège de l'accès à la maîtrise des connaissances et l'exclusivité de certaines fonctions. Les familles d'élites s'affiliaient aux divinités et s'en proclamaient leurs descendants. L'architecture elle-même est le reflet de cette hiérarchie. On trouve des édifices publics et des bâtiments privés, de factures très variables, montrant bien ces privilèges tout comme des colliers, pendentifs, miroirs et autres parures ayant appartenu à ces dirigeants.

mardi 22 juillet 2008

Aztèques, Olmèques, Zapotèques...




Découvrez Gotan Project!


et pastèques...? ok, ok elle était trop facile... mais comme d'hab j'ai pas pu résister à ma blague mode carambar...
Plus sérieusement, tous ces noms, c'est un peu du chinois pour qui n'éprouve pas un violent désir de connaissances concernant ces civilisations... Passionnée du sujet, je commence à en saisir, un peu, les reliefs... alors, cours d'été pour les courageux... aujourd'hui les bases de la méso-amérique (ou mésoamérique) avec les Mayas.

Tout d'abord, la première chose qu'il me semble important de dire c'est l'ambiguïté qui existe sur le terme Maya, qui désigne à la fois une région et une civilisation...
La région : l'aire maya qui date de la méso-amérique se divise en deux parties :
Le Nord avec l'actuelle péninsule du Yucatán (sud du Mexique), le Petén (Nord du Guatemala), et le Belize...

Ycatan en bleu foncé et Petén en vert foncé

Le Sud ce sont les hautes terres du Guatemala et celles du Chiapas...

Chiapas en bleu foncé

L'aire Maya se développe vraiment avec les premières productions de céramiques au Belize, on est aux alentours des 4ème à 8ème siècles avant JC et on y trouve des villes telles que Chichén Itzá ou Uxmal.
La civilisation: elle existe déjà à cette époque puisqu'on l'estime du 3ème millénaire avec son apogée au 10ème siècle pour disparaitre au moment de la conquête espagnole au 16ème siècle... les chercheurs, anthropologues, ethnologues et autre "ologues" ont beaucoup de mal à reconstituer le très long passé de cette civilisation car beaucoup de traces ont été "effacées", abîmées, détruites notamment par les Aztèques puis les conquistador entre autres... Elle s'étendait du Yucatán au sud vers le Belize et le Guatemala au nord, puis du Honduras au Salvador à l'ouest. Ce fut la première civilisation précolombienne à bâtir, avec des artistes, des savants et un mode de vie déjà très raffiné...

Actuellement, on sait sait toujours pas ni où ni quand ils ont arrivés. Par contre, on sait que de cette immense civilisation d'autres peuples sont nés. le plus ancien serait les Huaxtèques (prononcé Huachtèques) les mayas du nord qui n'ont pas voulu migrer de la côte atlantique du Mexique vers l'Amérique centrale comme les nahuas, mayas du sud. C'est ainsi qu'ils sont restés dans la région de Veracruz où leurs quelques descendants sont toujours présents à l'instar des nahuas, les migrants, actuellement au nombre de 2,5 millions au Mexique.

Comme dans toute l'ère méso-américaine, l'aire maya compte les 3 périodes qui reviennent toujours, pré-classique (2600 avt JC à 250 ap), classique (250 à 900), et postclassique (250 à 1520).

Bon, je suis désolée pour tous ces chiffres, mais difficile de ne pas les citer pour comprendre la suite... no panic, c'est tout pour aujourd'hui... trop d'info tue l'info donc je m'arrêterai là pour cette fois... prochain tour, je ferai un petit topo sur un autre peuple issu des mayas, les Olmèques, de l'époque pré-classique...

légende: Le mystère des crânes de cristal
L’énigme des crânes est que, selon les experts, seuls des outils du 20e siècle, notamment des mèches recouvertes de diamant, ont pu façonner un matériau aussi dur que le cristal de quartz. Or, les crânes authentifiés comme celui d'Anna Mitchell-Hedges datent d’une période très antérieure à la conquête espagnole et que les peuples amérindiens n’utilisaient pas d’outils pour le faire. Selon la légende Maya, ce serait les Itzas, venus de l’Atlantide, qui les auraient apportés avec eux. la question que se posent les scientifiques est comment et surtout est-il possible qu'une civilisation considérée comme « primitive » aie pu avoir des connaissances que nous ne possédons que depuis moins de 100 ans ?


Anna Mitchell-Hedges et le crane qu'elle a trouvé à 17 ans...

Je n'ai aucun doute sur le fait que cette civilisation primitive avait des connaissances que nous n'avons TOUJOURS pas et que nous ne sommes pas prêts d'avoir, car pour cela il faudrait que l'Homme soit en état de recevoir ces connaissances... si au lieu de chercher à rationaliser à tous prix, si au lieu de rester dans le registre cartésien l'Homme s'ouvrait à d'autres options... alors, peut-être... Cette théorie me tient au corps depuis bien longtemps, chaque jour je la vérifie un peu plus, et je le déplore... je voudrais tant me tromper et pouvoir sourire franchement de mon erreur...

Karadzic l'heure des comptes...


Photo de l'article à lire ici

Radovan Karadzic vient d'être arrêté après 13 ans de cavale clandestine et condamné par le TPI (tribunal pénal international) de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et génocide contre l'ex-Yougoslavie...
C'est un minimum pour les massacres qu'il a perpétré dans ce pays, décimant la mort comme des pétales de roses sanguinaires sur son passage... Ratko Mladic est lui aussi sous le coup des mêmes condamnations mais toujours en fuite...
J'ai vu Kouchner pendant le journal tv et on peut dire ce qu'on veut de ce type, j'ai personnellement aucune sympathie pour lui, mais aucune antipathie non plus, sauf quand il cumule les conneries diplomatiques, mais là il était franchement ému, sincèrement touché en parlant des souvenirs qu'il a de cette période... il m'a émue, et je me dis qu'un type qui a tant de vibrato dans la voix dus à trop d'émotion, ne peut pas être un sale type... idiot peut-être, con parfois, mais pas crade...
Je n'ai pas besoin d'avoir perdu quelqu'un dans ces saloperies de massacres à répétition qui ont eut lieu pour être écœurée par la nature de certains humains, pour être tellement peinée en pensant aux victimes et leurs familles, pour être furieuse de constater encore le manque d'action de la part de certains gouvernements et de me dire là aussi, je me répète mais qui sait à force, les choses changeront elles peut-être, que l'Homme a encore des putains de pas de chat botté à faire et c'est pas gagné... chacun sa pierre philosophale et son saint graal, moi je me dis qu'à force d'y croire, ça finira bien par arriver...
A lire aussi l'article dans le Monde

samedi 19 juillet 2008

La Boussole interne...



Découvrez Mike Oldfield!


ma boussole interne...

on a tous un sens de l'orientation, plus ou moins fiable, qui nous permet de nous repérer et d'aller d'un point A à un point B... parfois même, certains plus doués, font une ou plusieurs (mais là on atteint les surdoués, du moins de mon point de vue) bifurcations entre les deux points... ce sens, c'est notre boussole interne...
bon pas de panique, ce n'est pas de la vulgarisation scientifique mode E=M6 (nan c'est pas ça?), juste une pensée qui me vient là, maintenant de suite et que je vous balance cash, brut de décoffrage...
Il se trouve que je m'aperçois de plus en plus que je devais être absente le jour de la distribution du sens de l'orientation... j'ai pourtant toujours été ainsi, mais c'est à présent que je me rends... hmm... vraiment compte... je pourrais me perdre dans un mouchoir de poche !! Je crois qu'il n'existe pas un seul endroit où je sois allée sans me perdre... il m'est arrivé de rater ou d'avoir un retard d'une heure à un rdv parce que je ne trouvais pas le lieu situé à 500m de moi... à Charleville, mon copain m'avait acheté un GPS pour que je m'oriente. Très gadgeto-maniaque, j'appréciais énormément le truc, sauf qu'il était de super mauvaise foi et montrait des signes manifestes de volonté de nuire... voui... donc, oui, même avec un satellite pointé sur moi j'arrive à me perdre, ou à ne pas trouver mon chemin...
Mais le pire, c'est que je crois être contagieuse... la pauvre Xina en a fait les frais plus d'une fois, les premiers temps où nous allions ensemble à la perm... plus d'une heure pour faire Acropolis-Besset !! notre record !! à présent, elle prend les choses en main ça va beaucoup mieux... et Joyele aussi... 2h30mn pour sortir du mont Vinaigrier, sans jamais retrouver sa voiture en prime, bien sur...
J'ai réussi à me perdre dans le tram... UNE seule rame pourtant... au terminus Pont Michel, me suis retrouvée dans un parking dont je n'arrivais pas à ressortir... et après impossible de trouver le quai pour repartir dans l'autre sens... :/
Pourtant j'ai pris le Métro et le RER des centaines de fois... je ne me souviens pas m'être perdue...
Je ne pense pas qu'une boussole accrochée à mon poignet changerait quoi que ce soit, primo j'oublierais de la regarder, deuxio faudrait qu'à la place des aiguilles il soit inscrit en toutes lettres "tourne à gauche maintenant !!" Je suis donc condamnée à continuer à me perdre...

Un darjeeling pisse dâne...



Il est des films qu'on veut impatiemment voir, persuadé de faire le plein de cet élixir pur de sensations que représente le 7ème art... et une fois, le film vu, c'est la pire des frustrations !! je déteste ce sentiment de vide après un film surestimé... c'est le cas de "A Bord Du Darjeeling" (Darjeeling Limited) !!
road movie indien en mode Lost in Translation totalement raté... trop trop déçue !! tellement ça m'a gavé que ça fait des semaines que je reporte le post...

A Bord Du Darjeeling de Wes Anderson (19 mars 2008)

L'histoire :
Trois frères qui ne se sont pas parlé depuis la mort de leur père décident de faire ensemble un grand voyage en train à travers l'Inde afin de renouer les liens d'autrefois. Pourtant, la "quête spirituelle" de Francis, Peter et Jack va vite dérailler, et ils se retrouvent seuls, perdus au milieu du désert avec onze valises, une imprimante, une machine à plastifier et beaucoup de comptes à régler avec la vie... Dans ce pays magique dont ils ignorent tout, c'est alors un autre voyage qui commence, riche en imprévus, une odyssée qu'aucun d'eux ne pouvait imaginer, une véritable aventure d'amitié et de fraternité...

ça fait envie nan franchement? eh beh je vous le déconseille, c'est un gros nanard !! à un point tel que même pas je prends la peine de décortiquer comme j'aime tant le faire... faut pas dec' non plus, faut quand même un iota de matière pour ça... AlleZ, au suivant !!

jeudi 17 juillet 2008

Miss Pink 2008

La Pink Parade, comme je l'ai dit il y a peu, c'est l'occasion pour la communauté LGBT de se faire entendre, de revendiquer, de se faire voir... mais comment, je croyais qu'elle était contre ce principe de visibilité?! En effet, je le suis... je suis contre la revendication de visibilité... non contre le fait d'être vu(e)... je ne vais pas revenir sur la nuance ni sur ce que j'ai déjà dit, le post récent concernant le sujet et les échanges en com entre Doms et moi sont assez clairs je pense...
Là je voudrais plutôt m'attarder sur Miss Pink... Miss Pink c'est une grande perche toute de rose vêtue et ornée de deux ailes d'anges dans le dos... bon le rose, ça va c'est bon je capte bien, mais les ailes, il a bien fallu lui demander, parce qu'en plus les autres Miss dont je n'ai pas les prénoms, avaient aussi des ailes d'ange... donc, symbolisme, forcément... et de m'expliquer très calmement que c'est pour représenter la paix, un combat dans la douceur sans haine et surtout sans violence quels que soient les cotés et/ou revendications... Pour ce gendarme, dont les collègues ne savent rien, pouvoir vivre sa sexualité en toute légalité, en toute égalité est primordiale et je cautionne bien évidemment !! Mais ce n'est pas gagné !!
Parfois je me prends à rêver de fulgurantes avancées mentales de l'humanité, et la réalité en petite bêcheuse si sure d'elle (et pour cause) me ramène bien souvent (trop à mon goût) sur terre, sur cette terre qui est faite pour nous mais que nous faisons tout dénaturer en nous contentant de la peupler... Le jour où l'homme aura compris, mais vraiment compris, que la différence à contrario de l'indifférence n'est et ne sera jamais une tare mais bel et bien un atout, une richesse qui nous fait avancer alors il aura progressé... le jour où l'homme saura sincèrement s'intéresser à ses semblables si différents, alors il pourra voir plus loin...

mercredi 16 juillet 2008

Petite selection zik

en attendant de finir un autre post de circonstance...

Alors dans la masse de "merdasses" qui passent en boucle monde matraquage ON, j'ai eu la bonne surprise de trouver ces trois petits bijoux...
le deuxième morceaux du premier album de Thomas Dutronc, fils de... sympa, un peu dans le même style que son père, avec un petit côté mélodique désabusé, propre à la famille faut croire... ça le fait bien... Ensuite un petit charleston revisité par un ultra inventif... et là ça fait plaisir quand on sait qu'il est issu du dernier télé-crochet, c'est bien sur, Julien Doré... lui à mon avis, on n'a pas fini d'en entendre parler, c'est un véritable original et boudiou que ça fait plaisir un peu de non conventionnel, non traditionnel et d'anti-conformisme, out de l'uniformité... et puis ces déhanchés mdr, j'adore sa façon de danser... et enfin pour finir, une jeune femme très douée, à la mélodie, là aussi originale, différente et agréable...
1- Thomas Dutronc - "Jeune je ne savais rien"



2- Julien Doré - "Les limites"




3- Cerena -" La parenthèse"

jeudi 10 juillet 2008

BenettonSex Parade...




Découvrez Thomas Dutronc!


"Participez à la Pink Parade, la Marche de visibilité LGBT"
Ça c'est le titre du mail qu'ont reçu les socialistes encore vivants dans les mailing-listes... "vi-si-bi-li-té"... gni? ça veut dire quoi? que LGBT & Friendly porteront des vêtements clignotants? qu'ils auront des néons arc-en-ciel sur la tête?
Et l'an prochain ça sera quoi? la Marche de l'hétérochromie sexuelle - mode Benetton : ON - accessible à tous ??
Une fois encore on parle pour ne rien dire et on ne dit rien quand on parle du coté de la Fédé... Mais quand ils disent, faut faire gaffe, parce que c'est d'une grande finesse... jugeons donc la prose...
"Comme à toutes les Pink Parades précédentes, nos élus seront là. Ils vont manifester ainsi l’attachement de notre parti aux avancées sur les questions sociétales."
Ça si c'est pas de la langue de bois faudra m'expliquer ce que c'est... l'attachement du parti aux questions sociétales... boudiou !! mais c'est qu'on y croirait presque tellement ça fait officiel et classieux le truc hein... c'est que le parti... y s'y connait en avancées... tous les jours y nous le prouve, et la fédé du coin c'est son maillon fort... mpfff..

"Nous avons fait un effort particulier de préparation avec panneaux et tracts. Votre présence et votre aide sera précieuse. "

Alors ça, j'adore !! "NOUS" avons fait un gros effort... "VOTRE" présence et aide sera précieuse... hmm cherchez l'erreur... bref, on a fait un gros effort dont vous êtes les auteurs quoi... solidarité... quand tu nous tiens...

"En effet cette année, pour la première fois, notre parti à travers la Fédération et notament la Commission LGBT 06, est partie prenante de la marche et a été invitée à tenir un stand informatif à la Pink Drink."

Le meilleur pour clore... héhé... là c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim... primo faudrait savoir, c'est la first time ou pas? bon ça c'était le facile... nan, ce qui me plait fort beaucoup c'est le coup de l'invitation à tenir un stand informatif... informatif...? LGBT? Kékéboy y va se mettre derrière un stand avec un chapeau de leprechaun AEC et parler de l'histoire LGBT...? mouhahaha... on parie quoi que l'informatif ce sera plutôt du genre "adhère au parti"? Moralité, l'invite... c'est ni plus ni moins qu'un p'tit coup de pub pour ce pauvre parti qui taille la fuite en sucette...

Mais revenons à cette histoire de visibilité... Faudrait quand même envisager la possibilité que peut-être, accessoirement il se pourrait qu'on arrête de dire n'importe quoi !! la Pink Parade, petite sœur azuréenne de la Gay Pride parisienne, comme son nom l'indique signifie FIERTE !! Dans le sens, ne pas avoir honte de ce que l'on est... puis, il y a aussi éventuellement des messages, tels que "NON à la violence contre la communauté LGBT", "OUI au mariage homo et à l'homoparentalité", 'fin bref STOP les attitudes et reliquats de triangles roses !!

Que vient faire cette histoire de visibilité? Les combats de la communauté LGBT ne comptent pas la visibilité... en tous cas pas ceux que je soutiens !! Je me fiche de savoir de manière ostentatoire ou pas l'orientation sexuelle d'une personne !! je ne me battrai jamais pour ce genre de message là... les hétéro ne sortent pas dans la rue avec un post-it sur la tronche, pourquoi les autres devraient-ils avoir ce genre de dérogation? égalité encore et toujours !! Et une fois encore, on part dans des délires de pseudo reconnaissance pour mieux enterrer les véritables problèmes sociétaux... tiens, il me semble avoir vu ce mot quelque part... Dans la bouche (ou le mail) d'une autre personne, d'une autre entité, j'aurais certainement pris plus de recul avec ce principe, mais avec nos "élus encartés" les dés sont toujours pipés, les paroles jamais innocentes et donc toujours sujettes à méfiance !! parce que décidément, parti, fédé et tutti quanti vous excellez dans l'art du camouflage et du foutage de tête...

En fait, le Motoditacte et le Kéké, ils ont un point en commun... Le 1er est à la mairie et fait son maximum pour y rester. Le 2ème est hors de la mairie... et fait son maximum pour y rester...

Et comme deux cous de gueule valent mieux qu'un, bah en voilà un autre sur la même institution (fou non?)...


Météluneté1staltwa à la UNE...

un nouveau dans le paysage du référencement je suppose, ce site a décidé de mettre Météluneté1staltwa à la une... alors là !! ça m'en couvre une surface !! comment sont arrivés jusque chez moi ceux-là? Le fait est que l'article Macho en mini-jupe... leur a suffisamment plu pour qu'ils le mettent en référence... CHAMPOMY !!
Bon, bah si vous repassez par là, y a aussi le blog de ce type là, de cette nana là, et lui aussi siouplé... Merci !!!!!!!!!

mardi 8 juillet 2008

Macho en mini-jupe...


Ça fait un moment que ce sentiment d'agacement exacerbé par un silence de bon aloi sociétaire volute gentiment en moi comme un de ces vieux volcans de chez Volvic... eh bien le voilà qui entre en éruption !!
La femme du 20ème siècle est un homme en mini-jupe qui s'épile, toujours aussi prompte à montrer des pectoraux puissamment bodybuildés dans un « petit » bonnet 110E… en dentelle s’il vous plait!! En fait c'est bien plus que ça, entendre bien pire que ça !!

La femme est une féministe convaincue de la racine de ses cheveux (dé)colorés à la pointe de ses faux ongles…

Haro sur la traitresse !! Que nenni, on se calme… je parle d’une majorité minoritaire somme toute certes, alors que celles qui se savent en adéquation avec leurs valeurs et leurs actes ne se méprennent pas… les autres, lisez puis réfléchissez donc avant de huffler dans mon maquis pour y faire cramer la garrigue de vos piètres arguments ânonnés à tout va et si peu convaincants…

N’avons-nous donc rien d’autre à proposer comme argument choc que notre corps ? Que ce soit dans un film pour qu’il fasse recette, dans une pub, dans la zik, partout on retrouve l’eternel même cliché devenu débilitant mais surtout avilissant au possible, de la femme dans son plus simple appareil, à quelques variantes près… constatez que je ne parle même pas de pin-up car il n’en est même pas…

Je parle de ce cliché délavé par à peine quelques décennies de matraquage à tout va… « Il y a une demande » me diront certaines bien intentionnées… soit ! Et doit-on forcément y répondre ? De cette façon là ? Mais surtout, sommes-nous sures que la demande vienne d’où nous le pensons ?

Féminisme bien ordonné commence par soi-même… alors avant de partir en guerre contre les pratiques honteuses de nos voisins, commençons par nous libérer de nous mêmes…

Certainement du à souci de parité, d’égalité totales et entières, à l’image de l’homme esclave de l’homme, la femme est gentiment devenue esclave d’elle-même… Le must du féminisme est d’être capable d’écraser un homme et de montrer ses seins siliconés et/ou son popotin liposucé…

Là il y a maldonne !! La parité ok, quand c’est possible, quand ça correspond à du réel, du concret et que ça fait avancer le schmilblick… sinon ça devient de l’obsession, de la revanche, et on obtient le grand nawak actuel… l’égalité… ahhh l’égalité homme-femme… là je me marre doucement… Bon on commence quand les injections d’hormones pour se faire pousser la barbe (qu’on épilera après je suppose ?) et se gonfler les muscles ? Bah oui, si je veux devenir plombière, je fais comment pour l’installer le cumulo de 100kg là toute seule comme il fait mon plombier? Et nos sportives ? En tennis par exemple, on les passe quand à 5 sets ? Et les hommes, c’est pour quand la grossesse ? Oops, I di dit again !

Eh oui, l’égalité, comme la parité est une Excalibur à double tranchant, qui pourrait plus nous servir d’harakiri que de libération si nous continuons à la manier comme des apprenties highlanders…

Le fait est que l’homme est physiquement plus fort que la femme, c’est un FAIT établi, une valeur absolue… un homme et une femme de même taille, de même poids, de même corpulence ne pourront pas les mêmes choses !! Ça ne nous rend pas moins… bla bla bla… c’est se renier que de vouloir être ce que nous ne sommes pas !! Nous avons tous deux nos forces ET nos faiblesse… c’est fou non ? La femme n’est pas plus ou moins que l’homme, elle est là l’égalité… elle existe DEJA !! Nous sommes différents MAIS complémentaires… et aussi insupportable que cela puisse paraître, c’est comme ça que ça fonctionne, parce qu’autrement, ça ne le fait pas… Ça le fait tellement pas, qu’on se retrouve à voir des situations inversées, de combats contre la vulgarité, l’excessivité et l’extrémisme masculins métamorphosés en… machisme féminin…

Poussons à l’extrême… les couples homo, hommes ou femmes, dans 80% des cas reproduisent le schéma hétéro… c’est donc bien, qu’il ya quelque part une balance, que j’oserai dire universelle, une loi intrinsèque à l’homme et la femme qui veut que cet équilibre, justement, ne soit pas perturbé…

Il y a les CAUSES des femmes, à définir… et le féminisme forcené… les causes des femmes, ce sont des cas par cas, des situations inacceptables contre lesquelles nous devons réagir… Le viol !! Voilà une cause typiquement féminine qui ne doit souffrir aucune relâche tant que cela existera… après, il y a ces autres causes pour lesquelles, évidemment il faut se battre… mais sans jamais oublier que les hommes ont eux aussi des failles qu’il faut protéger… cela s’appelle l’humanisme… l’intérêt en toute égalité pour l’homme ET la femme…

Et pour illustrer ces propos, petite sélection de clips (déjà la zik faut aimer, mais bon les gout, les couleurs...) de la toute puissance corporelle féminine... mouarf...

Et pour ceux et/ou celles qui seraient tentés de me taxer de puritaine, là aussi, pas de raccourcis trop faciles s'il vous plait... il y a un pas entre la sensualité et l'étalage outrancier... la première met en valeur, le deuxième ne fait que desservir et asservir...

1- La quintessence de l'esclavage féminin (à mon sens)...

video

2- Là regardez la petiote qui se trémousse au premier plan... suis curieuse de savoir son âge...



3- Celle-ci son point final c'est tout simplement de montrer sa chute de rein qui tombe bien bas...




samedi 5 juillet 2008

Hey Dites...





Découvrez Moby!





ça vient d'où?
Elle m'a proposé Cavel... ne sachant absolument pas qui était cette illustre inconnue, je suis donc allée consulter Mr kicétou... et il m'a parlé d'une femme née en 1865 et morte en 1915... pour une autre Edith née plus de 10 ans après, ça me paraissait un peu light comme origine de prénom, à moins d'avoir fait une légère fixette sur le parcours de Miss Cavel... Sauf que Misse Cavel n'est autre qu'une véritable héroïne...
En effet, en 1914, elle devient un maillon important d'un "réseau d'évasion" du nord de la France vers la Hollande via Bruxelles. Des soldats blessés restent dans les hôpitaux de campagne dans le Nord de la France et les Ardennes, d'autres n'ont plus de contact avec leur unité. Ces combattants, qui n'éveillent pas l'attention des forces allemandes, sont pris en charge par la princesse Marie de Croÿ au château de Bellignies, puis conduits auprès d'Edith Cavell où ils reçoivent des vêtements, des faux papiers avant de rejoindre leurs armées. Ce travail commun, de novembre 1914 à juillet 1915, permet à deux cents personnes de s'évader de la zone d'occupation allemande. Dénoncés, les soixante-six membres du réseau sont arrêtés à partir de l'été 1915. On a accusé l'espion français Gaston Quien d'avoir dénoncé le réseau, mais il a été acquitté faute de preuves. Edith Cavell est arrêtée le 15 juillet, alors qu'elle tente de faire passer la frontière hollandaise à des soldats alliés, et incarcérée à la prison Saint-Gilles. Au cours de son interrogatoire, elle ne nie pas les faits : "j'ai pensé que c'était mon devoir de faire cela pour mon pays ", dit-elle. Une attitude qui lui vaut d'être considérée comme traître et d'être désignée comme la cause de l'effondrement du service de renseignement belge.
Edith Cavell est enfermée sous le régime d'isolement cellulaire. Les autorités allemandes feignent de céder aux pressions diplomatiques et acceptent que Maître Sadie Kirsten en assure la défense, sans que, toutefois, celui-ci ne puisse lui parler ou consulter son dossier.
Le procès du réseau, du 7 septembre au 8 octobre 1915,est conduit sous l'autorité du général Ströbel. Le procès, très médiatique, doit avoir un effet dissuasif. La peine de mort pour intelligence avec l'ennemi, est donc demandée. Le 11 octobre 1915, Edith Cavell, la comtesse Jeanne de Belleville et Louise Thuliez, une institutrice, sont condamnées à mort. Le secrétaire de la légation américaine essaie d'introduire une demande de grâce pour Edith Cavell, mais sans résultat.
Le 12 octobre 1915, à sept heures du matin, la sentence est exécutée.
Les peines de ses camarades sont commuées en travaux forcés à vie.
En Angleterre et aux Etats-Unis, dans le contexte du torpillage du Lusitania, cette exécution déchaîne une tempête de protestations. La propagande anti-germanique se met en marche, les volontaires affluent.
Après guerre, le 7 mai 1919, la dépouille d'Edith Cavell est transférée en Angleterre. Une cérémonie est organisée dans l'abbaye de Westminster. Une colonne a été érigée à Trafalgar Square (Londres), près de la National Gallery en souvenir de cette héroïne trans-nationale. Un bas relief, détruit en 1940, lui a été aussi dédié au Musée du Jeu de Paume (Paris).

Alors c'est sur, après avoir appris tout cela, le prénom edith, dans les 10 années de l'après guerre devient plus évident... Tu as donc certainement raison Edith Mottard (Ponthus), et tu le portes plus que bien ce prénom... une héroïne peut en cacher une autre... C'est quand les gens sont vivants qu'il faut leur dire qu'ils sont extraordinaires pour qu'ils le sachent et qu'ils puissent l'apprécier...Edith et Cako (photo Xian Jambou)

Pour la petite histoire, ce prénom vient du vieil anglais "ed", la richesse, et "idh", le combat, Édith évoque la fortune qui récompense ceux qui se battent. Ce vieux prénom royal britannique a fort bien traversé les siècles. En Angleterre, il fut l'un des prénoms les plus populaires au XIXe siècle et jusque vers 1930. En France, sans avoir la même diffusion, il fut en vogue de 1930 à 1960. En Allemagne également ce fut un prénom à succès au XIXe siècle et au début du XXe. Il est aujourd'hui en reflux dans ces différents pays mais garde une certaine stabilité. Sainte Édith était la fille d'Edgar le Pacifique, roi d'Angleterre.


mercredi 2 juillet 2008

Addicted...



Découvrez VNV Nation!



Bon alors là, les "vieux" réfractaires, les "Brassens" inconditionnels et autres "Polnouff" nostalgiques passez votre chemin, ce post ne vous concerne pas et ne vous parlera carrément pas... gnark gnark...
Schangels, listen ça, tu connais je sais, je viens de la découvrir celle là... faut dire que la disco est chargée hein... peu de choses à jeter... j'ai même l'idée d'utiliser 2 titres (Left Behind et forsaken vocal ou pas je sais pas encore) pour 2 courts en prépa avec quelqu'un... je t'en reparlerai... si dans tes tablettes tu as EXACTEMENT le même style, tempo, rythmique, mais surtout le passage à partir de la .51'' avec la petite mélodie derrière, je suis preneuse... boudiou, mon electro encéphalo a pris des allures de spirale infernale depuis hier... j'ai écouté un peu Apoptygma Berzerk, mais c'est pas pareil du tout, alors qu'ils sont classés comme artistes similaires... j'aime bien, mais c'est franchement plus soft quoi... ça me fait plus penser à de l'OMD electro...
Bon et now que tu as bien tartiné ton blogo de philosophie footbalistique tu vas faire quoi? hmh? :))