mardi 17 juin 2008

Licence Kho-Lanta - OUT




Découvrez Apoptygma Berzerk!




à l'automne dernier je relatais mes péripéties universitaires et la difficulté d'intégrer un cursus... j'étais encore bien loin de la réalité... Le pire en fait ce sont les périodes de partiels... et là j'avoue que le département et la fac dans sa totalité se surpassent !!
Tout d'abord, à la fin du second semestre on vous annonce que vous n'aurez pas vos notes de partiels de mai avant la session de rattrapage de janvier... j'explique... en janvier il y a une première session d'examens... puis il y a la première session de mai... le tout forme l'année, 1er et 2ème semestre... pour la valider (l'année) il faut que la moyenne des 2 semestres soit égale ou supérieure à 10/20... ensuite il y a donc les sessions de rattrapage, 1er et 2ème semestre qui ont lieu en juin on va dire... donc, avant la 1ère session de mai, on nous annonce benoitement qu'on ne connaitra pas nos notes avant les 1ers rattrapages... moralité, vous devez repasser TOUTES les matières que vous avez foirées au 1er semestre AU CAS OU... admettons que j'ai 9/20 au premier semestre, et 11 au 2ème... j'ai mon année... bah je me tape quand même les rattrapages... au cas ou... et là où ça devient franchement rock'n'roll c'est quand on reçoit enfin les procès verbaux (pv) qui récapitulent nos notes... en l'an 2000 on avait annoncé un bug planétaire... bah en fait c'était faux... le bug, c'est ici, là, dans NOTRE fac qu'il s'est concentré... on découvre avec une joie sans faille des notes qui disparaissent comme après le passage d'un Copperfield à l'humour douteux... résultat on se retrouve à devoir passer des examens déjà acquis... voui...
pas plus tard que hier matin, 8.00 je me retrouve en amphi à repasser 3 matières qui forment un partiel alors que j'ai déjà validé le truc... seulement voilà, à la place de ma note j'ai une bulle d'un oval parfait à faire pâmer d'envie un spirographe... à 11.00, APRES le dit partiel (parce que évidemment impossible même avec la meilleure des volontés et la plus fervente des fois, de régler le problème AVANT) je me rends au bureau d'anglais (où les secrétaires ont franchement été super adorables... ça change de l'an dernier) et là vas-y qu'on part pour un safari feuilles d'exam pour prouver que oui je l'ai bien fait, que oui j'ai bien une note (bah oui ça pourrait bugguer là aussi) et que oui je l'ai bien réussi... après faut attendre... voui... qu'on fasse la rectif, qu'elle prenne ses petites jambes pour aller de bureau en bureau et arriver, on ne sait quand, sur mon relevé de notes... mais le pire... c'est que l'exam d'hier matin... bah il sert doublement à rien, parce que même si ma note est supérieure au 1er jet, bah elle ne sera pas comptabilisée... et comme un bonheur n'arrive jamais seul, elle fait partie d'une moyenne de 2 notes (avec le russe) qui du coup se trouve divisé par 2 et donc forcément en dessous de la moyenne, donc à repasser lui aussi alors qu'il est acquis lui aussi... c'est pas beau la vie? et pas moyen d'avoir une attestation, un truc je sais pas moi, du parchemin végétal marbré en filigrane prouvant que j'ai bien une note et surtout que j'ai PAS à repasser ces satanés partiels...
mais ce n'est pas tout !!
bah oui, on s'ennuierait sinon...
aujourd'hui portugais... oral... ok... j'arrive et j'apprends qu'il n'y a pas d'oral pour les "niveau 1"... ah? et pourquoi il y en avait un au 1er semestre? blblblblbl... on sait pas... ah... direction département de portuguêsh... là aussi, une directrice super sympa me dit que je n'existe pas dans son fichier... tout va bien...
le code de mon module (exam)...? yéchépâ...
nan parce que seuls les LL8PO45 ont langue écrite sans oral...
ah...? bah voilà... donc c'est ça mon code...
nan !!
ah?
ça ne peut pas être ça car ce code est incompatible avec les LEA...
bien sur...
Donc rdv demain au dept de portugais pour tenter de régler le truc... et comme ça ne suffisait pas, ma note d'option a elle aussi disparu et bien sur, comme chaque fois elle s'est métamorphosée en un majestueux ZERO elle aussi... et un zéro en option, je vous jure que ça fait mal à la moyenne générale... donc, là aussi, demain rdv au dept d'espagnol pour régler le "détail"...
Sans oublier mon cher directeur de département qui a tout simplement zappé de me noter... et vas-y 2 zéros supplémentaires... bah oui j'en manquais... que s'est-il passé me demande t'il? bougez pas, je vais trouver la réponse !!
Bref, vous l'aurez compris, en période de partiels on passe plus de temps dans les divers départements, à faire la connaissance des secrétaires, qu'en amphi à passer les exams... quoi que... nan ça doit s'équivaloir en fait...
Mais le pire reste encore à venir... et là c'est beaucoup moins fun... ça ne sera d'ailleurs pas un post en catégorie je2soçail_ti mais gros, gros, très gros Kou2Yeul...

4 commentaires:

ANTONIN a dit…

Très sincèrement, à mi-lecture j'ai du prendre un aspirine, faire une petite sieste pour reprendre des forces ou en tout cas mes esprits, pour pouvoir ensuite arriver péniblement à la fin de ton post.

Mais je croit avoir (pas tout) compris.
En fait, à la Fac, les périodes d'examens sont un délicieux mixt de Kafka et Deprosges.

Bon courage quand même.

ANTONIN

Sijavéssu a dit…

Hmmm t'es sur que c'est bien de l'aspirine que tu prends Antonin...? mhmm? En tous cas tu crains du boudin !! à présent Bach_Affable va se la péter en disant "ah je ne suis pas le seul à ne pas la comprendre !!" c'est malin hein !!

Clotilde a dit…

t'es sûre que kékéboy n'a pas ses entrées à la fac? :)))

non, sans rire, malheureusement, c'est le ouaïe ailleurs aussi..... Y a une petite qui m'en a voulu tout le week-end (sans que je sois au courant) parce qu'elle s'était "vautrée" à l'oral et comme j'étais rapportrice... En fait, ils avaient juste un peu oublié de comptabiliser une note d'un membre du jury avant de faire la division. Mais ça s'est réglé plus vite que ton cas.
Le truc qui m'embête (en plus de te voir énervée) c'est que tout ça apporte bien de l'eau au moulin des réformateurs violents qui pullulent au ministère...

Sijavéssu a dit…

pour sur Zibra, si ce ne sont pas ses entrées ce sont des potes AU MIEUX...

nan mais c'est vrai que c'est assez galère, j'ai toujours pas résolu certains pb de notes (f)estivalières... au choix !! te retrouver avec une moyenne de 3 notes divisées par 4 au lieu de 4 par 4, ça fait mal au résultat... fech !!
concernant la dernière partie de ton com, je t'en reparlerai, quand je serai assurée de ma moyenne... mouarf la poltronne... voui...

Bon j'en profite en tous cas pour te dire ici, que j'ai vachement apprécié un passage particulier de ton com sur le post voisin, concernant le bidouillage... notamment quand tu parles de se bousculer et violemment tant qu'à faire... je suis d'accord à 200% avec ça... je ne trouve pas d'intérêt plus exaltant que de se faire bousculer par des idées, des concepts, des visions de la vie diamétralement opposés aux notre... d'autres éléments de réflexion quoi... malheureusement c'est si rare :((
au mieux, on tombe plus souvent sur des lieux communs bien enrobés dans de la rhétorique savamment employée... au pire, pas de réflexion du tout... mais là remarque le pb est vite réglé...