jeudi 26 mars 2009

Ce qu'il ne faut pas...



Découvrez Soldat Louis!


Là où il ne faut pas...



La foir'expo est terminée et pourtant les affiches sont toujours très présentes un peu partout en ville... Faut dire que la campagne, faut l'amortir hein... Zoom sur une campagne un peu too much...
des grands panneaux publicitaires ont gaillardement étalé ces derniers temps le décolleté plongeant et généreux d'une femme avec la phrase "tout ce qu'il faut là où il faut"...
D'abord cette phrase est fausse !! C'est une considération très personnelle et non une valeur absolue... Décider que CE décolleté représente tout ce qu'il faut là où il faut n'appartient pas à une seule personne, ni même à un groupe...
La personne qui a créé cette affiche est une femme... Belle aubaine ou minable tentative de la part des directeurs de com & organisateurs de la foire pour nous prendre pour des truffes...
En tous cas c'est l'argument massue de Paul Obadia, directeur de Nicexpo... quelle etrangeté !!
Monsieur considère que la réaction de Mariluz Nicaise est disproportionnée. Moi je dis que non !! Je suis d'accord quand elle dit que cette affiche est graveleuse & sexiste !! Graveleuse car supposer du sexe (et que l'on ne vienne pas me dire le contraire) pour promouvoir une foire expo faut pas être très fin... Sexiste parce que comme par hasard c'est encore une femme qu'on fiche à moitié à poil !!
"Des décolletés, il y en a tous les jours à la TV ou sur les plages" insiste Obadia. C'est ça prends nous pour des jambons volants aussi, on adore ça !! Des crève la faim il y en a tous les jours à la TV aussi, et partout autour de nous... Alors pourquoi ne pas mettre un SDF en haillons ???? Si c'est si naturel pourquoi l'utiliser dans une pub? le but de la pub, n'est-ce pas l'imaginaire, l'original ?? et surtout pas la réalité ?? Pourquoi on ne nous a pas mis un type en boxer bien moulant avec la même phrase? il y en a plein partout aussi sur les plages !! mhm?
150.000€ pour ça, franchement, l'année prochaine, téléphonez moi, je ferai mieux et beaucoup moins cher... ça ne sera pas dur !!
Retirer les affiches est hors de question, ce que je peux comprendre vu les sommes et les enjeux financiers engagés... refuser de faire des excuses, là par contre on flirte déjà langoureusement avec les prémices d'une mauvaise volonté affirmée, surtout quand Obadia considère que l'on doit respecter son opinion puisque lui respecte celle des autres... quelle opinion? je croyais que c'était celle d'une femme? et puis c'est pas une opinion ça, c'est du poncif à gogo mal ficelé pour vendre ce qui ne l'est pas...
C'est une campagne "anticrise" selon le monsieur... "bienvenue dans les chaumières de la France profonde de Cromagnon !! ici que de la bonne humeur, la preuve en image!!" Moralité, pour être heureux suffit d'une paire de seins... Quand Trenet chantait Y a d'la joie dans le ciel par dessus le toit, on pouvait penser suffit d'être hotesse de l'air ou ramoneur... là Obadia fait mieux, pour échapper à la crise, une paire de seins et voilà !! Dans le genre béotien réptilien de base on fera difficilement mieux...
Et comme c'est tellement facile de se noyer avec un sujet bateau, d'ajouter "c'est une ode à la beauté", là on entre dans une autre dimension... neuneuland welcome !! une fois encore, bonjour les leux communs... c'en est répugnant de gravité !!

Au fait, c'était la journée de la femme...
Et toutes mes excuses aux lecteurs de ce blog, j'ai oublié d'arrêter l'autoplay des lecteurs audio... vous êtes bien patients, car personne n'a rien dit :)) Et mes excuses aussi, car je choisis deux fois de suite le groupe Soldat Louis, ceux qui n'aiment pas sont servis... mais je trouve que c'est la chanson qui illustre le mieux mes pensées... et moi j'aime fort beaucoup ce groupe... :))


6 commentaires:

christian a dit…

Et moi j'aime fort beaucoup ton article.

Claudio a dit…

Quand j'ai vu l'affiche la première fois, j'ai cru que c'était la promotion du salon Erotica. Mais il parait que c'est plus tard.
Donc, bien sûr, c'est débile ; ça aussi c'est un lieu commun finalement.
Je le dis. Je l'écris. Mais je ne vais pas en faire une croisade, non plus.
On m'a expliqué, mais je l'ai pas vue, que l'affiche au masculin existait aussi. Le pendant de l'autre en quelque sorte.

Sijavéssu a dit…

Merci Xian, toujours un plaisir :))

Claudio, merci aussi... je ne suis pas certaine d'avoir très bien compris ton com... la croisade...

Dominique a dit…

C'est vrai que l'affiche existe aussi dans la version masculine. C'est vrai aussi qu'elle ne montre pas un mec en boxer moulant mais avec les pectoraux à l'air...

Claudio a dit…

Sijavéssu, je voulais dire que je constate des choses qui peuvent me déplaire sans en faire un fromage, un combat, partir en croisade...
Dominique, pour le coup c'était juste... pectoraux contre pectoraux ;-)

Dominique a dit…

En fait, ces affiches je les trouve surtout un brin ringardes...