dimanche 1 juillet 2007

Coupable


Comment ne pas affreusement culpabiliser face à l’excessivité et l’aberration de ces sentiments si violents que l’on sait, que l’on croit, que l’on espère, que l’on veut si sincères, honnêtes et loyaux ?

Et plus loyal que l’amour qu’existe-t-il ?

Toutefois, plus on aime et moins on veut partager… moins on ne laisse de liberté… plus on enferme les autres et soi même…plus on récuse… plus on devient égoïste et puant d’immondice caractériel, refusant jusqu’à l’éventualité même d’une fausse note de la part de notre intégrité émotionnelle dans cette potentialité là…

J’aime, je ne peux donc pas faire de mal…

Et pourtant…

La personne tant aimée ne lui veut on pas son bonheur dit on ? Même si celui-ci ne revêt pas nos traits ? Par cet amour si farceur qui nous oblige, bouffon grotesque d’injustice, à laisser de la place pour s’unir entre adversaires de sentiment à aimer l’être cher, ne doit on pas accepter le partage ?

Paradoxe…et cruel dilemme…

Laisser partir dans les bras ennemis, ne serait-ce que partiellement, la lumière de nos hantises, le feu de nos veines, le veilleur de nos terreurs… quelle idée insupportable, insoutenable d’injustice, intolérable d’iniquité face à tant de dévotion jamais remise en doute…

Et pourtant… n’est-ce pas là, la plus parfaite preuve du sentiment… ? N’est-ce pas là, la plus grandiose manifestation d’amour ? Aimer non pas pour voir partir cet être unique, mais pour le laisser avancer sans les béquilles que l’on voudrait être… même pour le vivre plus fort, même pour être plus près et sentir mieux encore cet indispensable parfum de nos jours… ne pas le blesser pour mieux le soigner ensuite…l’accompagner… encore et toujours…ne pas s’aimer par lui mais l’aimer par soi…

Et bien qu’il n’y ait rien de plus égoïste, d’hypocrite et d’égocentrique que de se croire la seule personne responsable du bonheur de son amour c’est avec cette ferveur là que l’homme fonde son sentiment…Persuadé et encouragé par la conviction que la pureté de son émotion incontestablement inattaquable et irréfutablement criante de réalité sincère ne peut être dans le faux…

Il ne récupère alors que les poussières des échanges silencieux et mutilés qu’il aura si farouchement muselés… que l’être si ardemment aimé ne lui donnera pas de son fait, ne le lui accordera pas pour autant… quelle satisfaction…

Mais il reste l’heureux propriétaire du tas de cendres qu’il a généré… tout va bien…

Qui a dit qu’il était facile d’aimer… ?

Qui a dit que parce que je t’aime je deviens ta raison de vivre ? Ton essence ? Qui a dit que t’aimer fera de moi la raison, la provenance, l’origine, la cause, l’unique source de tes joies, de tes sensations…

C’est plus de la fusion là… c’est de la fonte…

Aimer, c’est tout donner… même la liberté d’aimer quelqu’un d’autre… et ne prendre que ce qui est offert…Aimer, ça paraît parfois bien cynique de despotisme, d’inégalité, d’injustice et pourtant si sincère de paradoxale et invraisemblable répartitif partage…



28.11.02 (non ce ne sont pas les chiffres du loto)

10 commentaires:

Plum' a dit…

En amour, on n'est jamais aimé comme on voudrait l'être, c'est-à-dire comme on aime soi-même.
En amour, son amoureux, on devrait l'aimer un peu à la façon dont on aime ses enfants. Parce que les enfants, on les aime pour les construire et les élever et ensuite on les laisse partir.
Mais en amour, il n'y a pas de règles. Non. Il n'y a que des conséquences...

claudio a dit…

Non je n'entrerai pas dans ces ébats-là.
Non je n'entrerai pas dans ces débats-là
Non je n'entrerai pas dans ces déballages.
Non je n'entrerai pas dans ces... l'âge sans doute.
Je ne rentre pas.

Sijavéssu a dit…

Tiens une plum' a volé jusqu’à ce blog... merci de votre visite Plum' en espérant que mes modiques posts soient agréables à lire... et merci pour le com… ;))

Sijavéssu a dit…

Claudio je ne sais pas ce qui a "changé" ou est "revenu" chez/en vous mais franchement ça vous va à ravir... vous êtes d'un léger "plumesque" tiens!! wé ok elle était fastoche celle la... en tous cas c'est un régal... ne changez plus rien !!!!!!

callem a dit…

l'Amour ne se partage pas il se donne (Evangile selon Saint Jean)
J'aurais lu votre texte hier, ou même il y a quelques heures je me serais interrogé. Je le trouve prémonitoire. Avant tout il est d'espoir. Espoir en votre grand talent Espoir dans votre volonté de vivre un Amour qui dépasse les conventions mais reste unique. Espoir de voir combler rapidement vos désirs secrets les plus brûlants.

Sijavéssu a dit…

Hoùlà on va donner une petite éxplication là...
C'est un texte ecrit en 2002, et il fait reférence à une question: comment vivre un amour qui n'est pas partagé? a t'on le droit au nom de notre sentiment de retenir l'autre? ou au contraire au nom de ce même sentiment doit on le laisser partir?
ce ne sont que des pensées, des questions auxquelles j'apporte ma reflexion...
pour la prémonition je ne comprends pas trop là...
Enfin, je n'ai pas de désirs secrets ni brulants Callem... (ça sort d'où ça?)
Ce texte ne tire pas son inspiration d'un vécu mais plutot d'une observation générale...

Callem a dit…

"Mais il reste l’heureux propriétaire du tas de cendres qu’il a généré… tout va bien" J'ai compris dans cette phrase que l'Auteur voulait marquer son passage par un acte fort, visible indestructible et auquel donner son Grand Amour qui est inasouvi à chaque ligne de ses textes.

Sijavéssu a dit…

En fait je pensais bien plus simplement: qu'à vouloir retenir une personne contre sa volonté on ne retient que du vent... il ne peut pas être question de grand amour dans ce texte puisqu'il s'agit de non réciprocité justement...
à moins de n'avoir rien compris, il me semblait que le grand amour était un sentiment partagé (dans le sens vécu des deux...)

Dominique a dit…

Et voilà notre amie qui s'affole ! Ciel, elle ne faisait qu'exprimer des pensées, de faire une observation générale ! Des fois qu'on ait pu croire, ne serait-ce qu'un bref instant, qu'il y avait là quelque chose d'un peu personnel... Pfff !

Sijavéssu a dit…

Mais la rédemptrice est là, ouf sauvés !! Je ne partirai pas sur le mauvais chemin !!