dimanche 2 mars 2008

J-8...

Eh oui le grand jour arrive, et comme pour toute grande manifestation, je me DOIS, d'intervenir...
1 jour, 1 post jusqu'à dimanche prochain... boudiou ça va être chaud, le seul évènement qui me fasse tenir une telle cadence normalement c'est le festival de Cannes !!!! mais en même temps, les élections municipales, avec Patrick Mottard en lice... bah c'est aussi un festival !!
moi je dis qu'on va prendre un pourcent chaque jour... ouaich... c'est comme ça...
alors pour débuter les festivités je ne dirai que 3 mots (ouais je sais je commence seulement et suis déjà à l'économie...)

OSEZ PATRICK MOTTARD !!!!!!!!!



C'est pas faux !! à utiliser avec parcimonie... avec qui? ouais bon ok, la tite croix en haut à droite...

5 commentaires:

claudio a dit…

Dans "osez" il y a comme un risque.
Je préfère "Evidemment, Patrick Mottard"

Marion Narran a dit…

Evidemment :)

garcimore a dit…

J'ai un penchant nostalgique pour Denise Favre: quelqu'un qui a tant pactisé avec le joyeux Garcimore ne peut pas être foncièrement mauvais. Un atout de poids dans la poche d'Estropi(é), donc ... rassurez-vous, je ne suis pas de votre ville et ne glisserai donc pas le billet bleu dans la fente.
2 commentaires ici, 0 précédemment. Conclusion?
La preuve qu'il est plus facile de commenter un fait général que de partager une émotion personnelle ... la peur de piétiner la fleur ou de répondre au pertinent par de l'insipide, peut-être aussi. Le style fait l'Homme majuscule, mais les gens minuscules (on ne choisit pas toujours sa taille) se parlent le plus souvent sans style.
Le meilleur moyen pour parler de soi aux autres et pour les autres de répondre à soi: parler de soi à travers toutes ces autres choses, faussement anonymes et vraiment personnelles... la politique, cette affaire sérieuse de M. et me Toulemonde, en est un exemple.
Votez qui? Ce n'est pas mon affaire ... demandons-nous pourquoi les électeurs de ce blog votent blanc lorsqu'il est leur offert des arguments si intenses pour la vie de tous les jours. Et je ne parle pas de votre compagne municipale, ici.
Avis à l'amatrice: ne cède pas face au silence, il y en a parfois qui s'imposent ...
F&H

garcimore a dit…

Denise FaBre, voulais-je dire ... Lapsus, quelque part? Je ne sais ni.
La question demeure: dans quelle mesure est-il justifié de voter blanc? Dans les urnes de votre ville ou sur les billets de ce blog: même combat.
F&H

Sijavéssu a dit…

C'est pas faux Claudio !! (cf Kaamelott) tiens pour la peine je mets l'épisode référence dans mon post... si ça te tente de regarder, perso je trouve ça trop drôle...

c'est vrai que d'un point de vue "sémantiktik" OSER prend des allures de risque... mais dois-je te rappeler que tu es déjà dans la marmite Claudio? Risque il y a si on pense qu'il y a... Par contre, d'un point de vue rhétorique, OSER est plus direct qu'Evidemment, même si nous partons du principe qu'il est (d'autant plus en l'occurrence) évident d'oser évidemment Mottard...

"Evidemment" tite Marion, qui elle ne se soucie guère de ces contingences linguistiques sur le risque puisque comme moi elle semble être née dedans :))
heu, dis.. mhhm, je crois que j'ai très légèrement zappé un truc prévu non? méa culpa et 8454897156177178717 excuses sincères... Mode position du cafard asphyxié ON !! c'est bon, suis pardonnée?

Normal le lapsus qui n'en n'ai pas un mon cher Blueberry Genre, c'est le dentier décapsuleur qui fait fa...oups...ça...
Merci pour ton commentaire de soutien, qui bien sur me réchauffe et tu le sais... non je ne vais pas céder aux silences, je vais même faire ce que tu ma conseillé (ainsi qu'une autre amie dont je t'ai parlée)... nous verrons bien...
Et merci pour cette conclusion de silences qui s'imposent, ça leur donne un air rassurant du coup...