vendredi 16 mars 2007

Saint Patrick’s Day

(Que) Vive l’Irlande !!!!


Origines

Saint Patrick, patron des Irlandais et des ingénieurs, serait né en Ecosse ou au Pays de Galle (certains historiens disent en France!), vers 385. Vers 16 ans, il aurait été enlevé et réduit en esclavage par des pirates irlandais, durant 6 années. Il vécut en Irlande comme berger jusqu'à l'âge de vingt ans puis devint chrétien (ce n’est pas un métier ça jeune homme !!). Un jour, après une apparition de Dieu en personne venu le guider, il retourna vers sa terre natale mais constata qu'il ne se sentait plus chez lui (balivernes !! c’est une excuse pour aller trainer par monts et par vaux ça…) Il voyagea beaucoup (qu’est-ce que je disais !!) pour finalement se retrouver en Irlande où il s'installa définitivement (tout ça pour ça…); il se convertit à la vie religieuse. D'abord prêtre puis évêque, sa mission consistait à initier son pays au catholicisme. Il parvint à convertir le roi, puis fit construire de nombreux monastères, des églises, et forma des apôtres à poursuivre sa mission. Après avoir rencontré le Pape il fonda son propre évêché à Armagh, cité devenue centre catholique de l'Irlande au Vème siècle.


Dans ses prêches il utilisait le trèfle ("shamrock " en anglais et " Seamrog " en irlandais) pour expliquer la Trinité, c'est pourquoi la représent

ation du trèfle est fréquemment attribuée à la célébration de Saint Patrick. Selon une légende il aurait également débarrassé l'Irlande des serpents en les faisant périr dans les flots ; tous... sauf un, plus rusé, mais que Saint Patrick aurait fini par terrasser... Après avoir évangélisé l'Irlande à partir de 432, il mourut le 17 mars 461.

Selon les historiens, il y aurait deux Saint Patrick : l'Ancien ( Palladius), dit le " vrai ", et Patrick le Breton, "le Jeune", qui serait né au Pays d

e Galles romain, à Banwen, et

mort vers 492 / 493.

Traditions

Les vœux de Saint Patrick :

" Puissiez-vous avoir

Une maison contre le vent

Un toit contre la pluie

L'amour d'une famille unie

Puissiez-vous toujours être entourés

De gens joyeux et d'éclats de rire
De tous ceux que vous aimez
Puissiez-vous avoir tout ce que votre cœur désire "



La Saint Patrick se fête chaque année le 17 mars, jour de sa mort. A l'occasion de la Saint Patrick, les Irlandais se rendent à l'église, mangent du corned-beef (beurk beurk

beurk) avec du chou, organisent des parades ; la bière coule à flots dans les pubs et tout le monde s'habille en vert (ça donne des immenses « pelouses » mouvantes dans tout lepays… et puis… c’est d’un chic ce vert pomme… hmm), couleur traditionnelle de l'Irlande, si possible un trèfle accroché à leur boutonnière : le trèfle à trois feuilles est aujourd'hui un emblème national de l'Irlande, le pays aux verts pâturages. Cette plante a été récemment associée à l'île verte : porter un trèfle à sa veste pour la saint Patrick n'est une coutume que depuis le 17ème siècle. Jusqu'alors les Irlandais portaient une croix associée à Saint Patrick spécialement conçue pour l'occasion. A la fin du 18ème siècle, le trèfle a été choisi comme emblème par les volontaires de 1777. Mais ce n'est qu'au 19ème siècle que le trèfle est devenu populaire et que les nouveaux mouvements nationalistes ont finalement accepté le trèfle comme un de leurs emblèmes. La plupart des trèfles étaient considérés comme symboles de chance par les Irlandais déjà à l'époque des druides celtes, et cette superstition continue toujours d'exister pour de nombreuses personnes de toutes nationalités.


Les "Leprechauns ou farfadets " : autre symbole de

la saint Patrick : ce nom est tiré de l'ancien nom irlandais "lechorpan" qui signifie "petit homme". ils mesuraient environ 33 centimètres (oui je mesure un chouia plus). C'est une race mythique d'elfes facétieux qui possédait de nombreuses richesses. La barbe et les cheveux roux ou blancs, ils avaient les yeux verts et les oreilles pointues Souvent vêtus de vert, coiffés d'un chapeau haut de forme ou d'un tricorne, portant des chaussures à boucle qu'ils confectionnaient généralement eux-mêmes grâce à leur talent de cordonniers, ils étaient plutôt avares, fumaient la pipe et avaient un certain penchant pour l'alcool (ça c’est pas moi du tout...). Celui qui parvenait à capturer un Leprechaun pouvait le forcer à révéler la cachette de son trésor (selon la légende ils avaient l'aptitude d'accorder 3 vœux)... mais il devait faire attention à ne pas le perdre de vue, car les Leprechauns sont des êtres très rusés et malicieux prêts à tous pour éch

apper à leur captivité ! On raconte aussi que souvent l'or se trouvait au pied d'un arc-en-ciel (c’est vrai, j’ai vérifié !!) La fête de la saint Patrick s'estrépandue un peu partout dans le monde depuis l'émigration des Irlandais au 19ème siècle, et avec la culture celte qui compte de plus en plus d' adeptes.
Deux dictons célèbres illustrent la Saint Patrick en France :
· "Quand il fait doux à la Saint Patrick de leurs trous sortent les écrevisses" (si vous avez le sous titrage, je prends !!)

· "Sème des pois à la Saint Patrick tu en auras à ton caprice" - c’est comme les lentilles pour je ne sais plus quelle autre occasion, ça amène les tunes à ce qu’il paraît… c’est faux !! non j’ai pas testé ;-)


La pierre de Blarney est également célèbre pour ses pouvoirs magiques. Après que le roi l'eut sauvée de la noyade, une sorcière enchanta la pierre pour le remercier. Selon la légende, celui qui embrasse cette pierre devient un orateur convaincant. Cette pierre est située en haut de la tour au château de Blarney, tout près de Cork, dans le sud de l'Irlande. Elle est difficile d'accès car pour la rejoindre, il faut se pencher vers l'arrière tout en s'accrochant au rebord d'une fenêtre...







































<<<<<< Private coucou...


"... mon bisounours à moi je lui fais des bisous tout douuuuuuuux, des bisous dans le chou hou houuuu, des bisous partouuuut...."

;-))

9 commentaires:

Claudiogène a dit…

J'apprends plein de choses. Merci.
Je me souviens avoir embrassé cette fameuse pierre, moi aussi, la tête en arrière.

Sijavéssu a dit…

Merci @ vous Claudio, pour vos post toujours très encourageants et surtout pour votre assiduité sur ce petit blog :)

Anonyme a dit…

Bonne fête mon Elfe Passion.
Le promeneur

Dominique a dit…

Un salut en passant sur votre blog, Sijavéssu, que j'ai eu le tort de ne pas vraiment visiter avant. Ne serait-ce que pour Soy Cuba... A bientôt.

Sijavéssu a dit…

z'êtes la bienvenue Dominique !!

Dominique a dit…

J'ai déjà mis mes lunettes...

Sijavéssu a dit…

Houuu la menteuse, c'est pas vrai... non non, je le vois d'ici, vous ne les avez pas !!!

christian a dit…

Que j'arrive en retard !

J'ai le souvenir d'une soirée en l'honneur de ce "Patrick's Days"
Il y avait du vert, un peu, pas trop, mais si j'avais su; j'y serais revenu.
En ce moment, je suis ailleurs et ça reverdit très peu.

Mais, on est en 2007 !

J'suis perdu, je ne la connaissais pas alors, Sijavéssupasséfutur ?

Je rêve ?

Sijavéssu a dit…

Ah oui je l'ai bien aimée aussi cette St Patrick là !! Très intimiste, pas aussi verdoyante et festive que je l'aurais souhaitée pour ta première fois, mais bien sympa quand même...
Mais n'était-ce pas plus récent que 2007 ??
Regarde un peu de ce coté là Xian...
Saint Patrick 2009
Sijavéssu que tu aimerais une seconde manche, je t'aurais prévenu avant... Pour ce soir, ce sera difficile... je le saurai pour la prochaine fois...
J'espère que ton ailleurs se passe à souhait, comme tu le veux...
@ très bientôt grand voyageur et merci pour ce passage ici...